Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/locationvfx/www/institut/plugins/system/regularlabs/regularlabs.php on line 1

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/locationvfx/www/institut/libraries/rokcommon/include.php on line 1

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/locationvfx/www/institut/libraries/rokcommon/RokCommon/I18N/Joomla.php on line 1
Sujets d'études

Article de fin de formation de Denis Foulard - Novembre 2020

 

les champs daction de la réflexologie plantaire ZU Dan

Présentation

La réflexologie plantaire part du principe que chaque organe est représenté dans les pieds. On peut donc agir par reflexe à distance sur les organes en massant de façon spécifique des zones du pied.

Elle est utilisée depuis très longtemps par les amérindiens, les égyptiens anciens et en Asie; Thaïlande, Chine mais la réflexologie moderne a été développée au début du 20° siècle aux Etats Unis par une femme, Eunice Ingham, qui a repris les préceptes des anciens et les a adapté et encadré.

Il existe plusieurs types de réflexologie, on peut agir par les pieds, c’est la réflexologie plantaire, par les mains, la réflexologie palmaire, l’oreille, réflexologie auriculaire, par la face et même par la langue ou le nez.

Dans notre cas la méthode Zu Dan (alchimie du pied) applique les bienfaits de l’énergétique chinoise à la réflexologie en intégrant le terrain global du patient, l’élément en déséquilibre, Feu, Terre, Métal, Eau ou Bois ainsi que l’état de réponse du tissu plantaire plus ou moins Yin ou Yang.  A la stimulation des zones réflexes par réflexologie on ajoute des rééquilibrages de points spéciaux et de points de méridiens.

Le corps humain a des facultés d’auto guérison  (exemples d’une résorption de fracture, de la cicatrisation…) ; le reflexologue s’appuie sur ces facultés en aidant le corps à se réguler en rétablissant l’homéostasie (les équilibres) selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise. Dans cette optique le réflexologue s’attachera à s’attaquer à la source du mal et non pas seulement à ces conséquences.

Une séance commence généralement par une séance de détente, quelquefois cette première manipulation permet à elle seule de libérer des tensions, sinon celles ci seront travaillées par des massages ou points de pression spécifiques.

Il existe une cartographie des zones réflexes mais celles-ci peuvent légèrement varier d’un individu à l’autre et il n’existe pas de méthode globale miracle chaque séance étant différente en fonction de la réponse du tissu et du patient, c’est tout l’art du réflexologue d’adapter sa pratique à chaque cas.

Il existe peu de contre indications : celles pour lesquelles les manipulations sont proscrites ; phlébites entorses et bien évidement les zones lésées (plaies).

La durée d’une séance est d’environ une heure pour un adulte moins pour un enfant ou une personne très âgée, elle est précédée d’un entretien d’une dizaine de minutes.

Le bénéfice de la séance peut être immédiat (détente, libération de tensions) ou intervenir dans les 48h si le mal est récent, de manière générale plus le déséquilibre est ancien plus il est profond et plus il nécessite de séances.

Comme le but est de rééquilibrer les fonctions des organes le corps réagit et il peut survenir des réactions d’élimination dans les 72H (éruptions cutanées, pleurs, fatigue…) ; ces réactions sont normales, il faut en informer le client.

La réflexologie est un excellent complément aux traitements médicaux, elle peut aider le malade à supporter des traitements lourds mais elle ne substitue pas à ceux-ci.

Champs d’action

Le champ d’action de la réflexologie est très vaste, les cas les plus souvent rencontrés découlent d’un stress qui engendre un déséquilibre énergétique d’une ou plusieurs zones, celui-ci peut se traduire par des difficultés à digérer, des douleurs abdominales, un mal de dos, une sensation d’oppression, des éruptions cutanées, des céphalées… la liste est longue car la capacité du corps humain à se manifester est quasi infinie…

Lors d’un entretien préalable on s’attache à déterminer le problème le plus gênant pour le client afin de rééquilibrer la ou les zones incriminées en priorité pour le soulager mais on cherche aussi à déterminer la source de ce stress afin pouvoir traiter la cause.

Ces causes peuvent être par exemple dues à l’âge, à un déséquilibre nutritionnel, une mauvaise hygiène de vie ou, et cela arrive de plus en plus souvent, un mal être au travail.

Si pour certaines d’entre elles des manipulations peuvent suffire, pour d’autres une prise de conscience et une action corrective du client est nécessaire ; dans tous les cas les séances vont soulager la personne.

Si par exemple la source de ces ennuis est son travail ; le fait d’être mieux dans son corps et moins fatigué va permettre à la personne de réagir, soit en acceptant les contraintes de son poste et en fixant des limites,  soit en trouvant la force de changer de situation professionnelle.

Ce n’est pas lorsqu’on est au bout du rouleau que l’on peut prendre du recul, le but du reflexologue sera de redonner de l’énergie à la personne (en l’aidant à mieux dormir, mieux digérer, mieux respirer…)

Lors de la séance et des manipulations le praticien va sentir comment le pied réagit et adapter sa séance en fonction.

Pour certaines zones non douloureuses mais soit trop atones ou trop dures cela indique un déséquilibre ancien, qui peut remonter lors des séances,  des douleurs peuvent donc ressurgir, c’est normal et même bénéfique même si non confortable.

Je cite  ci-dessous quelques exemples variés de séances afin de vous montrer que le champ d’action de la réflexologie est vaste.

Douleurs psychiques et stress

Judie 64 ans vient de perdre son conjoint suite à une longue et très éprouvante maladie.

Elle se sent fatiguée, au bout du rouleau, triste et ressent un vide en elle ; de plus elle est angoissée et appréhende la journée de l’inhumation.

Séance le matin du jour de la cérémonie alors que le stress commence à monter; le but est de l’apaiser pour l’aider à franchir cette épreuve.

La séance commence par une longue manipulation de détente, puis zones du plexus solaire et de la colonne vertébrale.

Les zones du plexus, de lombaires et des cervicales, tendues au début, se relâchent, suit le protocole des zones réflexes du système lymphatique de façon dynamisante et du système nerveux central de façon apaisante.

On termine par le système urinaire et les glandes surrénales, très sensibles.

A la fin de la séance Judie se sent apaisée, elle a pu affronter la journée et dire un dernier adieu à son conjoint sereinement et dignement.

Il n’est évidement pas question d’enlever la tristesse et la douleur de la perte d’un être cher mais d’aider la personne à affronter l’épreuve et lui éviter de s’écrouler.

Femme enceinte 

Anna Lisa 34 ans, enceinte de sept mois.

A déjà une petite fille de 3 ans.

Douleurs au dos, réveils nocturnes, impossible de dormir sur le dos, difficulté à respirer, fatigue.

La séance s’est effectuée couchée sur le coté et pour l’anecdote, sa petite fille allongée contre elle…

Dans le cas d’une femme enceinte le toucher réflexe sera plus léger et en évitant les zones du bassin.

J’ai commencé par une grosse séance de détente, puis manipulé la zone du plexus, de la colonne vertébrale, le système lymphatique, le système nerveux central et terminé par le système urinaire et les surrénales.

Les zones du plexus, des lombaires, de la vessie et des surrénales étaient tendues et sensibles.

A la fin de la séance, Anna Lisa se sentait légère dans le haut du corps et ancrée au sol par le bas du corps (comme la tour Eiffel m’a-t-elle dit) ; s.es douleurs ont disparues, le lendemain elle m’a confié avoir bien dormi et se sentir apaisée

Je l’ai revue trois mois après son accouchement (un garçon) pour des douleurs ostéo musculaires, un manque d’énergie et des douleurs gastriques ponctuelles.

Cette fois ci j’ai travaillé les zones réflexes de la colonne vertébrale, du système ostéo musculaire du bas et du haut et du système digestif. Les zones réflexes des trapèzes et de l’intestin grêle étaient tendues ; en fin de séance j’ai complété par de l’acupression sur des points d’énergétique chinoise.

La aussi ces douleurs aux cervicales avaient disparues à la fin de la séance.

Stress, douleurs lombaires, acouphènes

Yann, 54 ans enseignant, se plaint de douleurs lombaires et de mal dormir, il se sent stressé et souffre d’acouphènes.

Comme toujours en cas de stress ou de tension je commence par de la détente, Yan a eu du mal à se relâcher au début puis au bout de quelques manipulations le pied et la cheville sont devenus plus souples. Ont suivis le plexus solaire, la colonne vertébrale (zones lombaires tendues), le système ostéo musculaire du haut (la zone trapèzes était tendue sur les deux pieds) ; le système ostéo musculaire du bas et le système urinaire avec les surrénales (sensibles).

Yann ne s’est pas rendu compte qu’il s’est endormi au cours de la séance, il déclare s’être relâché et avoir eu l’impression d’avoir voyagé dans son corps.

Son épouse m’a dit par la suite qu’il était plus détendu et que ses acouphènes avaient disparus, ce qui n’est pas toujours le cas leurs causes pouvant être multiples

Pour les acouphènes il est difficile de les traite car leurs causes sont multiples, dans ce cas, le stress et la tension en étaient visiblement l’origine et en traitant la cause on a supprimé les conséquences.

La COVID

Cette année a été particulière et le monde a été frappé par l’épidémie de COVID ; en France nous avons été confinés pendant trois semaines pendant lesquelles je n’ai évidemment pas pu exercer sur des personnes extérieures, je me suis consacré à celles vivant sous mon toit à ce moment là, mon épouse et mon fils de 29 ans. J’ai axé les séances sur le système lymphatique et immunitaire ainsi que les systèmes nerveux central, respiratoire et cardiaque et en fin de séance le système urinaire et les glandes surrénales.

Le système immunitaire est notre défenseur contre les virus, les systèmes nerveux cardio vasculaires et respiratoires sont attaqués par le virus du COVID, le stress diminue le système immunitaire, en travaillant les zones réflexes de ces systèmes on se donne de bonnes chances à l’organisme de pouvoir lutter contre ce virus.

Après le déconfinement, sur quasiment toutes les personnes que j’ai pu voir, ces glandes surrénales étaient sensibles, signe du climat d’anxiété dans lequel le virus nous a plongé.

En cette période d’épidémie j’ai systématiquement travaillé les zones réflexes des systèmes immunitaire et lymphatique, nerveux central, respiratoire et cardiaque en dynamisant pour les zones en manque de Yang ou en reptations plus profondes et plus lentes pour celles en manque de Yin.

En traitement préventif sur mes proches et moi-même en auto traitement j’ai fait une séance par semaine en privilégiant ces zones.

Exemples de traitement avec Acupression sur des points d’énergétique chinoise

On peut associer à la réflexologie occidentale des points d’acupression en fonction des déséquilibres et de son ressenti lors de la séance, cette association donne d’excellents résultats en fonction des pathologies.

Stress, surmenage.

Margot 21 ans vient me voir car elle est stressée par son travail, elle dort très mal, se sent mal et manque d’énergie.

Son médecin l’a arrêtée pour trois semaines, lorsque je l’ai vue elle était arrêtée depuis deux semaines.

Je commence la séance par de la détente, elle se relâche assez rapidement, le pied est souple et répond bien.

La zone du plexus solaire est tendue, je continue par la colonne vertébrale là je sens une tension au niveau des dorsales, puis je continue par le système nerveux central le système urinaire et les surrénales, sensibles ainsi que les zones rein.

Puis pour traiter le besoin de rester à l’écart, de se réfugier à la maison (raison de l’arrêt de travail) je travaille le 4RN, pour redonner de l’énergie et stabiliser l’émotionnel, le 1RN et le 60V qui est sensible, pour le mal de dos.

A la fin de la séance Margot s’est trouvée « super détendue »

Baisse de tension

Eliane 78 ans, aout 2020 période de canicule.

A son domicile Eliane se sent fatiguée au moment de la séance, elle se prend la tension sanguine, faible 10 – 4, ne dort pas bien la nuit.

Je commence la séance par les points RN3 et RN1 en pression légère pour dynamiser, 3 minutes sur chaque point.

Ensuite détente des pieds, plexus solaire diaphragme, tendu à gauche ; colonne vertébrale, zone lombaires gauche tendue ; systèmes ostéo musculaires du bas et du haut ; système cardiaque, système digestif, zone colon transverse tendue, système immunitaire et lymphatique ; système rénal et surrénales, zones reins très tendues.

Eliane s’endort dès le deuxième point d’un sommeil profond, la séance a duré 1 heure 30.

Au réveil elle se sent beaucoup mieux, sa tension est remontée à 12-8.

Elle a passé une soirée dynamique, cartes avec la famille, et a bien dormi la nuit.

Hypertension

En auto-traitement

 Je faisais de l’hypertension légère et était sous traitement hypotenseur.

Mais ce traitement bien qu’en dose la plus faible me donnait des sensations désagréables, vertiges au lever et palpitations de temps en temps.

J’ai décidé d’arrêter le traitement  et je me suis fait en auto-traitement des manipulations des zones réflexes du système cardio vasculaire, du système nerveux central, de la thyroïde, du foie et de la vésicule biliaire, puis en terminant par le système rénal et les glandes surrénales.

En énergétique chinoise j’ai appuyé sur les points spéciaux cœur du pied (correspondant à l’hypertension) et cœur ainsi que sur les points de méridien 1 Rein, 3 Rein et 3 Foie.

La zone réflexe du Foie était douloureuse lors des trois premières séances, celle des surrénales au cours des deux premières.

Les deux premières séances ont été espacées d’une semaine, les deux suivantes de deux puis les suivantes de trois semaines à un mois.

Ma tension est passée de 14 -9  voire 15-9.5 à 13-8.5  au bout de quatre séances puis deux séances plus tard :12.5 – 8 elle est stabilisée à ces valeurs .

Je me fais une séance toutes les trois semaines en préventif ou je passe en revue tous les tissus du pied, les zones réflexes sensibles sont redevenues souples.

J’espère que ces quelques mots vous auront convaincu des bienfaits de la réflexologie Zu Dan et vous inciteront à pousser la porte du cabinet d’un réflexologue.

Denis Foulard - Cabinet à Six fours - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’hypertension artérielle et la réflexologie plantaire

    Article de Léa Campoy - certifiée en praticienne en réflexologie plantaire Zu Dan Novembre 2020- Article de fin d'année

Hypertension réflexologie

  1. Qu’est-ce que le cœur et l’hypertension artérielle ?

 

a- Le cœur

C’est un organe musculaire creux et rouge situé entre les poumons au milieu de la poitrine, fixé au sternum par des ligaments se reposant sur le diaphragme et  plutôt tourné vers la gauche. Il est composé de 4 cavités (2 petites en haut : les oreillettes et 2 grandes en bas : les ventricules). Il pèse entre 300g et 500g et mesure entre 8cm et 13cm. Le cœur assure la circulation sanguine dans tout le corps, permettant aux cellules de recevoir de l’oxygène et les nutriments. Il se contracte de manière automatique et rythmé. C’est un muscle rapide, puissant qui est sous le contrôle du système nerveux autonome. Il se contracte et se relâche en permanence provoquant les battements du cœur qui permet de sentir le pouls.

b-L’hypertension artérielle

Elle est constamment au-dessus de la normale. Elle fait partie des principaux facteurs de risque de problèmes cardiaques. Les conséquences de ces troubles sont le rétrécissement et durcissement des vaisseaux sanguins et l’épaississement du sang. Elle résulte du pompage effectué par le cœur pour le faire circuler. Le cœur est plus sollicité, il se fatigue et de nombreux troubles apparaissent. Les symptômes de l’hypertension artérielle sont au départ discret (migraine, vertiges, insomnie), voire inexistant. L’origine est mal connue mais quelques facteurs la favorisent comme le manque d’effort physique, la consommation d’alcool et de cigarette, l’alimentation riche en sel, excès de poids, le stress et les antécédents familiaux d’hypertension artérielle.

I-Le traitement

A côté des traitements médicaux, la réflexologie peut être utilisée au secours des hypertendus. Dans le cas de la circulation sanguine, il n’y a aucune localisation précise, comme pour les autres zones réflexes dans le pied. C’est logique car le sang circule dans le corps. Aussi, le travail se fera sur le métabolisme, le système cardio-vasculaire ainsi que les organes liés au sang, mais aussi sur une réflexologie utilisant l’énergétique chinoise.

III-Anamnèse du cas concret

Prenons le cas d’une femme de 64 ans, mariée, un enfant. Elle est venue me voir car elle souffrait d’hypertension artérielle constante sous traitement, depuis 1 an. Sa tension journalière varie entre 17/8 à 20/10. Dans son histoire de vie elle a eu de l’asthme, de grosse migraine et de la dépression. C’était une femme mince. Elle a toujours eu une très bonne hygiène de vie. Puis à la ménopause, elle a eu un cancer du sein, une prise de poids et le retour d’une dépression. Depuis 1 an se rajoute des vertiges, de l’insomnie, une opération de la hanche, une douleur sciatique, et de l’hypertension artérielle. Elle a plutôt tendance à craindre le froid, boit peu, transpire pas, très calme, et a plutôt des selles molles. Au cours de l’entrevue on conclut de se focaliser sur l’hypertension artérielle. Ce trouble étant récent et important, la réflexologie plantaire devrait plus rapidement réduire sa tension car au plus le déséquilibre est ancien au plus se sera difficile et plus long pour le traiter. La réflexologie renforcera les effets des médicaments que prends toujours Madame C. et aidera au corps à éliminer les toxines qu’ils engendrent. Elle agit principalement sur le système nerveux autonome de l’organisme. Il est donc important que Madame C. Croit en la réflexologie pour garantir et maintenir des résultats. En travaillant sur les zones reflexes du cœur on va stimuler les hormones (ex : l’adrénaline). Les résultats se feront aussi sur les autres maux tels que les vertiges, les migraines, la fatigue et la dépression.

IV-Séances

1ère Séance 

  • Installation

Sur la table de massage avec une musique douce

  • Observation du pied
  • La couleur est anormalement rouge sur la zone réflexe du cœur et la pulpe des orteils
  • La position est verticales pas d’ouvertures, c’est le signe d’un épuisement, d’une stagnation d’énergie, d’insomnie et d’angoisse
  • La forme du pied est grand, épais et solide d’où le problème cardiaque
  • Massage bien être et découverte du pied par le toucher

Les pieds ont des zones tendues et sensibles non douloureuse (diaphragme) mais aussi des zones fluides sensibles toujours non douloureuse (hypophyse, reptilien, le cœur) voir Schéma. Les pieds ont plus tendance à être mous, ce qui montre un manque d’énergie (peut être une dominance Yin à vérifier tout au long des séances), une difficulté à faire face aux évènements. Dès le début du massage de détente, la personne baille et s’endors rapidement. Elle me signale qu’elle a senti une légère douleur entre la malléole et le tendon (3RN) et une douleur plus forte à l’intérieur du pied sur le tibia (6 RT).

  • Protocole appliqué en réflexologie plantaire Zun Dan :
    • Diaphragme
    • Colonne vertébrale
    • Système cardiaque
    • Système nerveux central
    • Système endocrinien
    • Système lymphatique
    • Système urinaire
    • Foie, vésicule biliaire et surrénales
  • Quelques points en énergétique chinoise :

Les points méridiens : 1RN, 3RN, 6RT

Les points spéciaux du dessus du pied :

  • Maux de tête
  • Vertiges
  • Sciatiques
  • Douleur lombaire
  • Lombes et jambes

Les points spéciaux sous le pied au bâton :

  • Perle cachée avant et arrière
  • Le cœur
  • 1RN
  • Le rein
  • Le cœur du pied

Les points cheville :

  • point 2/1/6.            

2ème séance

Madame C. a été très fatiguée sur un jour suite à la première séance .Pas de changement sur sa tension ni sur ses migraines. Elle s’aperçoit qu’elle s’est couchée plutôt et levée plus tard toute la semaine. Elle me dit qu’elle a du mal à faire face aux évènements et qu’elle a des problèmes de digestion. L’orientation du protocole reste le même. J’insiste un peu plus longtemps sur les zones du foie et vésicule biliaire que j’ai sentie tendues, les zones au toucher sont identiques. Il m’est difficile de savoir son ressenti durant la séance car elle s’endort rapidement. Elle m’avoue que sur le toucher du diaphragme une angoisse est arrivée puis elle s’est endormie. Mon toucher sera plutôt rapide et superficielle, une gros partie du dessous du pied est gonflé et mou (cœur et estomac diencéphale). Je serai tentée de penser à une dominance Yin.

3ème séance

Suite à la deuxième séance Madame C. me dit qu’elle fait de meilleures nuits. Elle se sent en journée détendue, son moral est meilleur et a moins de migraine. L’orientation du protocole est un peu modifier, je lui rajoute deux points méridiens le 3F et le 43VB. Elle me dit qu’elle se sent bien en séance, elle bail très vite et s’endort facilement. Comme pour la précédente séance, elle s’endort rapidement d’un sommeil léger car elle ressentira le point du 3F. Lors du massage de détente elle ressent une zone douloureuse vers le psoas.

4ème séance

Les migraines ne sont pas revenues et la tension n’a pas dépasser 15/7 de toute la semaine. Elle n’a plus mal à sa sciatique et commence à marcher plus longtemps avec son mari. Je continu le même protocole. Je remarque que la pulpe des orteils n’est plus rouge que le pied est souple.

5ème séance

Madame C revient très contente, sa tension est descendu entre 13/6et 15/7, ses migraines sont rares avec beaucoup moins de vertiges. Le sommeil s’équilibre. Elle ressent plus un bien être avec les points méridiens me dit-elle. Je continu le même protocole. Mon ressenti reste le même le pied est plutôt mou, voire gonflé.

On en conclut qu’on se revoit dans un mois.

6ème séance

Elle revient donc un mois plus tard. Sa douleur de type sciatique est revenue. Sa tension est d’environ 14/7. Un jour de migraine est apparue. Le sommeil va beaucoup mieux et avec son mari, ils marchent un peu plus. Elle me rappelle qu’elle a bien apprécié les points méridiens. Je rajoute le 36E et le 39VB et je continu le même protocole. Au toucher, le pied est moins tendu, elle a plus de sensations et ne dort pratiquement pas. Tout le long de la séance, elle me parle doucement, explique les sensations lors du toucher. Ce sont des sensations agréables. Elle ressent quand je travaille sur le foie et les reins, comme une caresse chaude. Elle s’endort sur les points méridiens.

7ème séance

Voici la dernière séance. Elle revient enchantée. Sa douleur sciatique persiste mais sa tension ne remonte plus comme avant elle varie entre 14 /7 et 13/6 et donc les symptômes liées à la tension ont aussi disparus. Je continu donc le même protocole en insistant bien sur la zone du cœur, du foie et de la vésicule biliaire. Durant la séance la zone de l’hypophyse est très agréable, me dit-elle. La zone du foie reste très tendue, d’ailleurs elle ressent encore cette zone. Elle s’endort dès le début des méridiens.

V-Conclusion

Apres ces 7 séances, les résultats sont positifs. On va maintenir une séance par mois .La réflexologie lui a permis de prendre conscience des messages de son corps qui s’identifient par ses troubles. Durant le suivi j’ai pu m’apercevoir qu’elle était plutôt dominance Yin bien que l’hypertension artérielle reste sous une dominance Yang. Suite à une recherche, le flux sanguin peut être en dominance Yin d’où les signes observés de Madame C (problèmes digestifs, selles molles, boit peu, ne transpire pas). Son élément : bois semble déséquilibré ce qui a engendré les migraines vertiges ainsi qu’un sentiment de frustration, de contrariété. Je lui conseille la marche. Son élément : feu lui procure des troubles du sommeil, des problèmes cardiaques et de l’anxiété. Je lui conseille de regarder des films et spectacles d’humour et d’être entouré de personnes drôles. Notre cœur a une force et une résistance exceptionnelle (80bat/mn). C’est le symbole de notre volonté de vivre, de l’enthousiasme, de la joie et du plaisir, stimulant le cœur. Et l’ennui, la routine, les déceptions l’affaiblissent. L’énergie du cœur reste au plus bas dans la dépression. Le cœur est un organe maître dans la survie de notre corps. C’est une pompe qui nourrit, grâce à l’influx sanguin riche en oxygène et en éléments nutritifs, tous les organes, les tissus et les cellules.

 

 Cabinet à Hyères- Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La réflexologie plantaire en EHPAD

Réflexologie EhpadArticle de fin d'année d' Alina OLIVIER OPRIC

I. Introduction

Un EHPAD – établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes – est une maison de retraite médicalisée où les clients sont pris en charge par des professionnels de la santé, de la restauration, de l'animation de la vie sociale et/du bien-être. Leur principale mission reste l'accompagnement des personnes fragiles et vulnérables, en préservant leur autonomie autant que possible.

De nos jours, en France, la population de seniors est en augmentation perpétuelle. Conformément à l'INSEE, l’espérance de vie a connu un accroissement important depuis les années '50, ainsi qu'en 2018 l’espérance de vie pour une femme est montée à 85,3 ans et pour un homme à 79,4 ans. En effet, avec les nouvelles technologies et découvertes, l’espérance de vie ne cesse pas d'augmenter et par la suite, le numéro de personnes âgées qui auront besoin d'assistance.

La sénescence, la dernière étape de la vie d'un individu, amène souvent des troubles psychiques et physiques et des maladies. Le bon déroulement de la vie quotidienne d'une personne âgée s'avère être de plus en plus difficile, l'autonomie diminue, la souffrance et l'angoisse s'installent et le fait de se sentir impuissant peut mener à la dépression. De nombreux facteurs peuvent diminuer l'enthousiasme envers la vie d'une personne âgée, dont la mauvaise alimentation, le manque d'argent, le manque de liens sociaux, engendrant par là une sorte d'ennui et d'indifférence

1

envers les proches et l’entourage.

Par ailleurs, les familles de personnes âgées qui se retrouvent face à ces situations, décident de faire appel à des maisons d'accueil spécialisées et ces hébergements sont souvent saturés, n'ayant plus de places disponibles.

Dans ce cas, la réflexologie plantaire pourrait s'avérer très utile pourvu qu'elle est une pratique du bien-être non invasive. Elle a pour but de soulager et calmer différents troubles à travers la pratique manuelle de l'accupression de zones réflexes. La réflexologie est une technique naturelle qui libère les facultés d’auto-régulation du corps.

Le pied est la représentation miniaturisée du corps humain, à chaque zone réflexe correspond un organe, une glande ou une partie du corps. Des pressions rythmées et des reptations appliquées sur ces zones réflexes permettent de localiser les tensions et de rétablir l’équilibre dans les parties du corps correspondantes.

Le réflexologue interviendra également en tant qu'accompagnant de la personne âgée qui se retrouve coupée du monde extérieur et ayant un champ restreint d’activité quotidienne par rapport au moment où elle se trouvait toujours à son domicile. Il saura être à l'écoute de son client au moment où il ressent le besoin.

II. Les effets bénéfiques de la réflexologie

Par son toucher doux, relaxant, la réflexologie aide la personne à réduire son stress, ses angoisses et ses tensions nerveuses. Elle soulage et apaise les douleurs et troubles de la senescence comme:

  • –  tensions musculaires

  • –  courbatures

  • –  douleurs dorsales

  • –  douleurs articulaires

  • –  insomnies

  • –  ballonnements

  • –  constipation

  • –  transit intestinal difficile

  • –  infections urinaires

  • –  meilleure circulation sanguine et lymphatique

  • –  meilleure respiration

  • –  vertiges

  • –  troubles endocriniens etc.

    III. Présentation du sujet

    Madame D. R. est une femme de 93 ans. Elle est entrée dans l'EHPAD en novembre 2018, suite à ses difficultés de déplacement à cause d'une motricité déficitaire. Elle est une personne avec une constitution robuste, étant légèrement en surpoids, mais parfaitement autonome (à l'aide des accessoires ergonomiques) . Elle n'a plus de famille, mais elle reçoit régulièrement des visites de ses amis. Elle est croyante pratiquante et lit beaucoup de textes religieux. Les visites et la lecture l'aident à surmonter sa maladie.

    Madame D. a quelques antécédents médicaux: en 2002, elle a eu un rétrécissement du canal 2

rachidien. En 2015, on lui a découvert un carcinome basocellulaire à la jambe droite suite auquel elle a été opérée.

En 2016, elle s'est retrouvée avec une phlébite des veines superficielles des membres inférieur.

A présent, elle souffre de: diabète sucré non insulinodépendant, diagnostiqué il y a une dizaine d'années, gastrite chronique, hypertension essentielle, hypothyroïdie, polyarthrose. Elle prend un traitement médicamenteux quotidiennement pour son diabète. Elle se retrouve souvent en apnée pendant son sommeil. Elle souffre également d'une lésion du nerf sciatique du pied gauche qui lui provoque des douleurs irradiées le long de sa jambe.

Madame D. est quelqu'un d'optimiste, bavarde, souriante et agréable. Depuis toute sa vie, elle voulait bénéficier d'une séance de réflexologie, étant persuadée des bienfaits que cela puisse lui apporter, mais malheureusement ses moyens financiers ne lui ont pas permis à s'offrir ce petit caprice.

Elle est venue me voir par rapport à ses jambes engourdies et la rétention d'eau qu'elle fait.

IV. Les séances

Le cadre

En tant qu'étudiante en réflexologie plantaire, je me suis permis de faire une demande de prestations bénévoles auprès de l'EHPAD Les P. qui se trouve à Toulon afin d'améliorer ma pratique et apporter du bien-être aux résidents qui en étaient intéressés.

L'EHPAD se trouve dans un endroit calme et arboré, sur les hauteurs de la ville. Une architecture contemporaine et une décoration intérieure chaleureuse, ainsi qu'un petit jardin font son charme. C'est un établissement privé qui compte 128 places et il est accessible en transport en commun.

La résidence Les P. accueille les personnes âgées valides, semi-valides et en perte d‘autonomie, pour des séjours d‘une durée adaptée aux besoins de chacun.

Elle dispose d'un Pôles d'Activités et de Soins Adaptés qui proposent pendant la journée, aux résidents ayant des troubles du comportement modérés, des activités sociales et thérapeutiques au sein d'un espace de vie spécialement aménagé et bénéficiant d'un environnement rassurant et adapté à la déambulation.

Les résidents ont le droit de personnaliser leur chambres selon leur goûts et amener des objets personnels pour la décoration afin de créer un endroit de vie le plus proche de leur habitat précédent. Les chambres sont équipées de réseau wi-fi, télévision et salle d'eau privative et ergonomique. Les repas sont servis dans la salle-restaurant de l’établissement.

Mes séances de réflexologie plantaire se sont déroulées dans la salle de kinésithérapie où il se trouve une table de massage électrique, cachée par un paravent. Parfois, mes séances se superposaient avec les séances de kinésithérapie. De ce fait, il existait des stimuli qui perturbaient le déroulement normal de ma séance (bruit, conversations, lumière artificielle trop puissante, température etc.)

Les observations

Au moment de notre première rencontre, madame D. présente une escarre assez importante 3

au talon gauche. L'escarre est une lésion cutanée d'origine ischémique, liée à une compression des tissus mous entre un plan dur et les saillies osseuses. De ce fait, elle se déplace en fauteuil roulant et bénéficie d'un traitement médical et préventif.

A cause d'une rétention d'eau assez importante, madame D. porte des bas de contention au quotidien, en bénéficiant de l'aide d'un professionnel à chaque fois qu'il faut les enfiler (ses jambes très gonflées rendent cette tâche très difficile). Elle a également une légère hypoacousie.

1ère séance

J'ai travaillé uniquement sur son pied droit, vu le fait que sur son pied gauche elle avait une escarre avec un grand pansement qui couvrait une grande partie de son pied. J'ai insisté sur les mouvements de détente, en remarquant une grande rigidité du pied et ses orteils en griffe. J'ai continué avec le protocole du diaphragme et plexus solaire et j'ai remarqué des zones tendues sur le diaphragme. J'ai poursuivi par le protocole de la colonne vertébrale, en m'attardant sur la zone réflexe du nerf sciatique qui était bien douloureuse. Les tissus plantaires sont durs pendant le mouvement de reptation.

J'ai clôturé la séance par le système rénal et par quelques manipulations relaxantes, en la conseillant de beaucoup boire pour éliminer les déchets accumulés dans le corps. A la fin de la séance, la cliente a ressenti une meilleure circulation par rapport à son pied gauche.

2ème séance

La deuxième séance s'est déroulée après environ un mois. L'escarre s'était améliorée, donc j'ai pu également faire des manipulations sur son pied gauche, en évitant la zone du talon. Les zones réflexes du diaphragme et du plexus solaire étaient tendues au niveau du pied gauche. En plus des protocoles précédents, j'ai travaillé aussi le protocole du système lymphatique et la zone réflexe de l'hypophyse pour son action antidiurétique. Madame D. a particulièrement apprécié les mouvements lymphatiques effectuées sur la jambe, entre la cheville et le genou. Les tissus plantaires deviennent plus souples au moment du deuxième passage de reptation.

J'apprends qu'elle a eu une intervention chirurgicale au niveau des orteils du pied droit dans le but de les étirer. Malheureusement, celle-ci n'a eu aucun résultat, le pied est devenu rigide et elle a un ressenti du toucher peu important par rapport au pied gauche.

3ème séance

La troisième séance a eu lieu trois semaines plus tard. Elle n'utilise plus le fauteuil roulant, mais un déambulateur, elle pose sans soucis son pied gauche par terre, mais en s'appuyant plus sur son pied droit. Elle se sent en forme. J'ai travaillé sur les mêmes systèmes. La visite de sa copine quelques minutes après le début de la séance rend mon travail plus difficile. Madame D. est moins réceptive et moins attentive aux sensations, elle est distraite par la discussion avec sa copine. De ce fait, la séance n'a duré que 30 minutes.

4ème séance

La dernière séance s'est déroulée trois semaines après la précédente. Elle utilise toujours son déambulateur, mais l'escarre du talon gauche s'est rouvert. De ce fait, j'ai procédé comme pour la deuxième séance, en évitant la zone de la lésion même si cela n'était pas douloureuse. Elle a un petit

4

pansement sous le genou droit à cause d'une petite coupure, signe que sa peau est tellement fragile et au moindre choc, elle se retrouve avec une plaie.

J'ai rajouté à mes protocoles des points d'énergie qui ont l'effet de soulager les oedemes et de déverrouiller les blocages énergétiques à ce niveau-là: 3 Rn, 6 Rn et 62 V. J'ai également effectué un travail de reptation yanguisante sur les points réflexes de la vessie et du rein qui étaient tendus.

A ce moment-là, j'ai découvert une petite boule sous la peau sur la zone réflexe de la vessie du pied droit. On pourrait croire que cette boule peut être liée à la rétention d'eau de madame D. Elle diminue légèrement après plusieurs passages de reptation. La zone réflexe des ganglions inguinaux était également tendue.

A la fin de la séance, la cliente m'avoue qu'elle a retrouvé des ''sensations de bien-être dans ses oreilles''.

Mon ressenti

Pendant les séances avec Madame D., j'ai pu prendre conscience que derrière son optimisme exprimé verbalement se cache aussi une grande souffrance physique qu’émotionnelle : d'un côté les douleurs provoquées par sa maladie, de l'autre côté l'âge avancé qui la limite quelque part à mener sa vie tant comme elle désirerait.

V. Conclusion réflexologique

Avec le peu de séances, nous constatons qu'il existe des soulagements au niveau des jambes, une intensification de la circulation sanguine, ainsi qu'une augmentation de l'énergie vitale de notre cliente.

De même, la réflexologie plantaire lui a conféré un sentiment de bien-être, la faisant se sentir plus équilibrée et plus en accord avec elle-même.

Dans ce cas, il serait intéressant de poursuivre les séances sur une durée plus longue de temps, par exemple pendant une dizaine de séances, afin de pouvoir faire une synthèse plus détaillée des résultats obtenus.

Pour conclure, la réflexologie plantaire représente une bonne thérapie d'accompagnement pour les personnes âgées. Elle procure du bien-être, du confort et relâche les tensions et les blocages énergétiques, en offrant une amélioration de leur condition de vie.

Alina OLIVIER OPRIC

Praticienne en Réflexologie plantaire Zu Dan - Année 2019

La Seyne-sur-Mer
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Tél : +33 6 46 18 56 07

Page Facebook :

Réflexologie plantaire : bien dans mes pieds, bien dans mon corps

AMÉLIORER LA RESPIRATION PAR LA REFLEXOLOGIE

 La respiration :

Respiration

On peut se passer de boire et de manger pendant quelques jours, mais pas de respirer. La respiration est le meilleur baromètre pour évaluer le degré de stress et pour le désamorcer.

Fonction fondamentale par excellence, la respiration est souvent négligée. C’est un processus physiologique permettant d’approvisionner l’organisme en oxygène et de le libérer du dioxyde de carbone. Les deux mouvements de la respiration sont contrôlés par le système neuro végétatif et s’adaptent aux besoins de l’organisme suivant son effort.

On distingue deux respirations :

  • La respiration externe : les poumons absorbent l’oxygène et rejettent le CO2 ;
  • La respiration interne : les cellules utilisent l’oxygène pour leurs fonctions et produire de l’énergie.

La respiration externe dépend de la respiration interne.

Quand on analyse la respiration, on observe souvent la respiration costale ou thoracique et la respiration abdominale ou diaphragmatique. Le problème est que lorsque nous sommes angoissés ou stressés, nous n’insufflons pas suffisamment d’oxygène dans les poumons, ce qui nous stresse davantage et nous rend à bout de souffle.

En pratiquant la respiration abdominale, nous insufflons une plus grande quantité d’oxygène dans nos poumons. Dans cet article, nous allons nous intéresser à la respiration abdominale, celle-ci met en jeu la contraction et le relâchement du diaphragme. Elle se manifeste par des mouvements au niveau de l’abdomen. Le diaphragme va libérer la respiration et contribue à la détente, et à la sérénité. Une bonne respiration abdominale va aussi contribuer à diminuer voire même enlever des douleurs dans le milieu et bas du dos. Elle va aussi améliorer la digestion, décongestionner le foie, et lutter contre la constipation chronique.

Le Stress :

Le stress se traduit par des manifestations physiques face à des situations particulières ou à des facteurs de stress. Le stress est une réaction naturelle si elle ne devient pas excessive ; il existe plusieurs formes de stress :

  • Celui-ci peut être d’une courte durée, lié généralement à une situation précise, comme préparer un examen, affronter une situation compliquée…
  • Le stress chronique qui va devenir pathologique dans ce cas.

Des moyens et des techniques existent pour lutter contre le stress et le diminuer. La réflexologie plantaire en est une !

La réflexologie Plantaire

La réflexologie plantaire est une technique non médicamenteuse qui agit par stimulation de points reflexes d’une partie du corps, permettant de rétablir l’énergie d’un organe, d’un viscère ou d’un système du corps. Sa pratique existe depuis des millénaires et est issue de la médecine chinoise. Elle contribue au bien-être, permet de mieux gérer l’émotionnel, renforce l’énergie vitale, apprend à contrôler le stress, peut faire partie d’un accompagnement pour les pathologies lourdes, tels que cancers, sclérose … (création de centre de réflexologie dans certains hôpitaux, tels Sainte Musse à Toulon ou encore Aix en Provence). Elle permet aussi  l’auto-régulation du corps et vise à soulager les symptômes en agissant sur les zones réflexes.

Cas clinique d’une cliente : Mme Lacote Patricia

Première séance

 07mai 2019 :

Madame Lacote prend rdv pour une séance de réflexologie sans connaitre cette technique.

Lors de l’anamnèse, elle me confie qu’elle stressée en ce moment depuis environ le mois de Janvier. Elle contracte souvent la mâchoire, a mal aux cervicales, et a une respiration saccadée et courte.

Lors de cette première séance, je m’attèle donc à lui faire le protocole de détente, la colonne vertébrale, le diaphragme, le système osteo articulaire du haut en insistant aussi sur la mâchoire.

En fin de séance, elle me confie, qu’elle a ressenti une grande détente, et qu’elle a senti sa mâchoire et ses cervicales se détendre.

72 heures après, elle m’envoie un message en me précisant qu’elle respire beaucoup mieux et que sa respiration est plus ample, elle est ravie.

Deuxième séance :

21 mai 2019

Sensation encore sur la mâchoire, ressent toujours des tensions sur les cervicales, mais n’est pas stressée.

Je pratique le protocole de la colonne vertébrale, le diaphragme, le système ostéo articulaire du haut, le système respiratoire, les dents, ainsi les points spéciaux chevilles 2 et 3 en me signalant qu’elle réagit beaucoup au point numéro 3.

Troisième séance :

6 Juin 2019

La respiration est débloquée, la cliente est enchantée. Le résultat au niveau des cervicales est bon, elle a moins de douleurs. La cliente souhaite découvrir l’énergétique chinoise. Je m’oriente donc vers une séance avec le protocole de détente, la CV, le diaphragme, le système du haut avec la mâchoire, les dents.

Pour l’énergétique, je pratique les points spéciaux, 2 et 6, le 1 du rein et le 3 du rein.

Dernière séance :

20 Juin 2019

Tout va bien ; je suis ravie et la cliente aussi. C’est donc une séance de bien être que je pratique. La séance s’oriente vers le protocole de détente, la colonne vertébrale en ressenti ainsi que le diaphragme. Je peux donc travailler un peu sur le système nerveux avec le système nerveux central et végétatif, le système ostéo du haut, l’intestin.

Je fais les points chevilles 2 et 6 et le 1 du rein.

Nous nous quittons en étant chacune ravie de l’expérience et le plus grand point à noter est le déblocage de sa respiration complète à la 3eme séance.

Véronique Crec'Hriou praticienne en réflexologie Zu Dan 2019 en Bretagne

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

LA RHINOPHARYNGITE

disease 4392136 640

La rhinopharyngite est une infection des voies respiratoires du RHINO-PHARYNX, la cavité qui s'étend des fosses nasales jusqu'au pharynx. Plus de 100 virus différents peuvent être à l'origine de la rhinopharyngite.

Dans le cas de Nordine, c'est une pathologie chronique ,depuis son plus jeune âge , qui se déclare généralement milieu de l'hiver jusqu'à la fin du printemps
Lors des premiers symptômes rhinopharingés, Nordine reste couché 1 à 2 jours car les nuits sont compliquées : éternuements puis congestion nasale , toux par manque d' écoulements . La fatigue gagne Nordine , il manque de sommeil et la Rhinopharyngite s'aggrave par des co-infections aigües :
- Sinusite aigües
- Exarcerbations aigües de l'asthme(sifflements, dyspnée)
- Douleurs musculaires
- Grosse fatigue générale


Malgré différents traitements sous forme de corticoïdes et antihistaminiques le résultat est peu efficace. Je lui propose alors de lui faire quelques séances rapprochées en Réflexologie Plantaire . Je lui indique cependant que l'ancrage(la mémoire) de la cause est profond et qu'il faudra peut être un certain temps avant que le rééquilibrage du trouble se fasse . Il accepte et je l'informe également que les champs d'application auront pour objectif de:
- Relâcher les tensions , le stress afin de retrouver de la vitalité
- Augmenter le tonus et stimuler l'immunité par les échanges organiques afin de favoriser l'élimination des bactéries liées a la pathologie.
- Stimuler les fonctions internes pour un meilleur fonctionnement du métabolisme.
- Traiter la cause profonde et prévenir de la récidive.


Nous sommes le 21 Janvier 2019
J'utilise uniquement de l'huile Bio d'amande douce . Nordine craint les huiles essentielles .
- J'oriente ma première séance avec le protocole relaxant diaphragme et plexus , le système respiratoire sur lequel j'insiste en trois passages , les muscles inter-costaux, le système urinaire.
Le ressenti est plutôt positif les jours suivants : les sinus sont moins bouchés et Nordine se trouve plus en forme avec un meilleur confort respiratoire.
- Le 3 février je reprends les mêmes protocoles que pour la 1ère séance. J'accentue toujours plus sur le système respiratoire. Des crampes au niveau de la voute plantaire apparaissent à la fin de la séance mais elles s'estompent rapidement . Nordine ressent également des frissons et des baillements . J'en déduis que le travail est positif , les effets sont liés au relâchement général .
Les résultats ,quelques jours plus tard, sont intéressants : Nordine respire mieux, ne tousse plus la nuit et il me dit que le lendemain de la séance il a eu un écoulement nasal important puis à partir du surlendemain une nette amélioration générale.
Lorqu'il revient pour sa 3 ème séance Nordine me dit être plus détendu, moins fatigué , il dort mieux et son système respiratoire s'est amélioré. La congestion nasale a pratiquement disparu, il décide de réduire sa médication.


- Je renouvelle donc les mêmes protocoles et les réactions sont différentes :
Apparition d'eczéma sur différentes parties du corps : poignets , bas du dos, ventre et sur les orteils 3 et 4 . Ces derniers correspondent aux zones réflexes des Sinus et Pharynx .
° Je constate que Nordine sort de l'eczéma a postériori d'une crise aigüe de la rhinopharingée , de fatigue et de stress, donc que la pathologie va de l'intérieur vers l'extérieur . Selon la loi de Hering , les symptômes sont remontés au niveau de la peau . On peut donc considérer une amélioration de la pathalogie par un nettoyage du corps.
- la 4ème séance du 30 mars est donc orientée sur l'immunitaire avec deux passages , le système endocrinien , le système nerveux et urinaire
A l'issue, le ressenti est moindre , les démangeaisons sont existantes mais sans aggravation, l'eczéma toujours présent sur les orteils mais n'a pas évolué. Nordine me demande une séance rapprochée de celle-ci .


- 15 jours plus tard je lui fais sa 5ème séance .
° L'objectif du travail : remonter la chaîne des mécanismes de décompensation et les traiter successivement. J'insiste, par le toucher en reptation et appuis circulaires, sur les zones réflexes Gros intestin , les glandes Amygdales et Surrénales.
Réactions très positives dans les jours qui suivent : l'eczéma s'estompe , aucune récidive du système respiratoire . La résultante des différents protocoles a permis à Nordine de retrouver un confort dans sa vie quotidienne . Il a stoppé la prise de ses médicaments.
° Aspect bénéfique : La Réflexologie Plantaire lui a apporté une nette amélioration dans le processus d'autorégulation de l'organisme ,une augmentation du niveau de l'énergie globale . Elle n'a, en aucun cas, aggraver un dysfonctionnement; elle n'a fait que mettre en évidence un état de déséquilibre .


°Nordine a accepté de témoigner sur les bienfaits de ces 5 séances :
"Je ne connaissais pas ce genre de pratique; je n'y étais pas du tout préparé. La seule thérapie que je connaissais c'est celle de la médecine conventionnelle. Pour soulager mes maux j'éprouvais le besoin de prendre des traitements à base de cortisone et de antihistaminique."
"La pratique par la réflexologie plantaire m'a fait découvrir une alternative sérieuse, un ressenti thérapeutique."
"Elle m'a donné une ouverture sur la prévention saisonnière avec une approche douce et naturelle."
" Ce qui est le plus surprenant c'est la relation qui s'établit entre les différentes parties du corps et leurs projections dans les pieds et qui réagissent sur la base , de déplacements, d'appuis ,de glissés sur des zones précises."
NORDINE O.

Articlé écrit par Marylène Guilloux praticienne en réflexologie Zu Dan 2019

Mail :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Institut Terres des Phénix

Pour nous contacter :


CAMPUS DES ALPES MARITIMES
111, Chemin du Val Fleuri
06 800 CAGNES SUR MER

Véronique LORENZONI

TEL : 06 15 64 51 50


CAMPUS DU VAR
138, rue du Stade
83140 SIX FOURS LES PLAGES

Eloïse MERCIER

TEL : 06 66 26 48 84

  • Default
  • Title
  • Date
  • Random

Pour nous contacter :


CAMPUS DES ALPES MARITIMES
111, Chemin du Val Fleuri
06 800 CAGNES SUR MER

Véronique LORENZONI

TEL : 06 15 64 51 50


CAMPUS DU VAR
138, rue du Stade
83140 SIX FOURS LES PLAGES

Eloïse MERCIER

TEL : 06 66 26 48 84

institut formation reflexologie plantaire coul

Abonnement à nos actualités.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire