La réflexologie plantaire et le Burn out

Article présentée par Emmanuelle Nari praticienne en Réflexologie Zu Dan 2019

Index :

1. Qu’est ce que le burn out?
2. Qu’est ce que peut apporter la réflexologie plantaire?
3. Le cas clinique
4. Le témoignage
5. L’étude du cas clinique d’un point de vue énergétique
6. La complémentarité entre réflexologie plantaire et ostéopathie

1. Qu’est-ce que le burn out?

Le burn out est depuis quelques années rentré dans un langage courant, il est considéré actuellement comme un TROUBLE D’ADAPTATION.
La définition du Larousse précise que c’est un état de fatigue intense et de grande détresse causée par le stress au travail.

Le stress au travail peut être lié à une pression intense ou au contraire à un ennui.
C’est un syndrome d’épuisement physique et psychologique, la personne a « brûlé » toutes ses réserves (« burn out » = « grillé ») ainsi que tout son potentiel d’énergie.
Le burn out est la conséquence d’un stress chronique.

- les symptômes psychologiques: (liste non exhaustive)

  • fatigue émotionnelle importante

  • irritabilité

  • colères spontanées

  • anxiété, inquiétude

  • perte de mémoire

  • gout de s’isoler

  • difficulté de concentration

- les symptômes physiques: (liste non exhaustive)

  • fatigue physique intense, persistante et permanente

  • douleurs musculaires et articulaires

  • migraines, maux de dos

  • problèmes digestifs, ulcère à l’estomac

  • insomnie

  • problèmes cutanés

  • infections plus fréquentes (rhume, sinusite, grippe etc...)
    En effet, trop de stress provoque une libération importantes d’hormones et de neuro- transmetteurs. Ces substances vont se fixer sur les cellules du système immunitaire rendant celui-ci fragile aux attaques extérieures, pouvant amener à des maladies auto-immunes si le stress devient totalement chronique.

    2. Qu’est ce que peut apporter la réflexologie plantaire?

    La réflexologie plantaire apporte

    • une détente et un apaisement nécessaire pour la reconstruction psychique de la personne

    • une action sur le système neuro-végétatif

    • une aide dans le domaine de la gestion du stress

    • une réduction dans la symptomatologie
      Elle permet aussi de retrouver un équilibre énergétique et ainsi retrouver de la vitalité.
      La réflexologie plantaire permet au corps de relancer tous ses mécanismes nécessaires à son homéostasie et procéder ainsi à son auto-guérison.

3. Le cas clinique

Françoise, 67 ans, souffrait depuis de nombreuses années de douleurs d’estomac décrites comme une sensation de boule et de pesanteur accompagnées de remontées acides. Ces symptômes étaient fortement accentués par des facteurs extérieurs provoquant chez elle: contrariété, anxiété et inquiétude. Lors de l’anamnèse, Françoise me confia qu’elle avait également de grosses douleurs articulaires (en particulier au niveau des hanches et plus particulièrement au niveau de la hanche droite), une sciatique permanente (côté droit) et une sensation d’épuisement mental et physique (elle se sent « vidée ») et on avait diagnostiqué chez elle, il y a quelques mois, une insuffisance rénale modérée.

Les attentes de cette personne, depuis quelques mois en retraite, sont un mieux être, une meilleure gestion de son stress (détente, relaxation) et retrouver de la vitalité.
5 séances auront été nécessaires pour remonter jusqu’à la zone causale et éradiquer la boule à l’estomac, les douleurs articulaires et retrouver un meilleur tonus.
Voici le déroulement des séances, espacées de 15 jours, toutes les séances ont débuté par des protocoles de détente, le système diaphragme/plexus solaire et le système colonne vertébrale.

1ère séance: 12 Mai 2019
Ajouté à son tableau clinique, Françoise se plaint également de douleurs au niveau des épaules

et des trapèzes dûes à un gros stress apparu en début de mois.

Lors des protocoles de détente, la zone réflexe (ZR) du diaphragme était fortement tendue, ce qui a confirmé l’état anxieux de la personne.
Lors de la pratique du système colonne vertébrale, je me suis aperçue que la ZR de l’estomac (en projection) était très tendue ce qui a confirmé également les indications données lors de l’anamnèse.

Orientations de la séance:
- système ostéo-musculaire du bas - système ostéo-musculaire du haut - ZR estomac
- système urinaire

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:
La ZR du plexus solaire était très indurée (face dorsale et face ventrale).
La ZR du diaphragme: les tissus avaient tendance « à rouler » lors de la reptation. La ZR de l’estomac était perturbée (tendue, dure) et douloureuse.
La ZR du rein très tendue, présence d’une petite boule.

2ème séance: 26 Mai 2019

RAS au niveau des réactions ressenties par Françoise pendant les 72 heures suivant la 1ère séance.
Etant donné qu’aucune réaction n’a été perçue, j’ai continué à orienter ma 2ème séance sur les mêmes protocoles que lors de la 1ère séance.

Orientations de la séance:
- système ostéo-musculaire du bas - système ostéo-musculaire du haut - ZR estomac
- système urinaire

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:

La ZR du diaphragme était beaucoup plus souple.
La ZR de l’estomac encore très sensible et tendue sur le pied gauche, la ZR sur le pied droit ayant retrouvée une certaine fluidité.

Etant donné que Françoise avait employé le terme d’épuisement mental et physique lors de l’anamnèse, j’ai effectué en posé, en fin de séance, les points de méridien du Rein 3RN et 1RN. Lors du posé sur le 1RN de fortes crampes et des sensations d’enkylosement au niveau de la jambe droite ont été ressentis. Ce qui a confirmé une mauvaise circulation d’énergie au niveau du Rein confortant tous les symptômes liés aux dysfonctionnements de cette organe d’un point de vue énergétique, ceci sera abordé plus en profondeur dans le paragraphe 5.

3ème séance: 14 Juin 2019

Réactions et ressentis suite à la dernière séance:
La boule à l’estomac et les brûlures ont totalement disparues.
Une détente et un apaisement sont ressentis.
Une apparition de boutons au niveau des scoms a été observée. En effet, au niveau des scoms, il y a le passage du méridien de l’Estomac, l’apparition de ces boutons sur ce trajet nous confirme la réaction d’élimination du corps avec l’évacuation des toxines.
Ceci peut également nous faire penser aux lois de Héring, « les voies de la guérison », notamment la première loi :« De l’intérieur vers l’extérieur ». La guérison progresse de la partie la plus profonde de l’organisme aux parties externes telles que la peau.
Françoise me fait part d’une grosse colère apparue dans la semaine, je lui pose certaines questions sur la cause de cette colère et au cours de notre discussion elle me dévoile un lourd passé migraineux.
Première conclusion: dysfonctionnement de l’élément Bois (colère / migraines / latéralité), à vérifier et à confirmer lors du passage sur la ZR du foie (organe Yin de l’élément Bois).

Orientations de la séance: - ZR estomac
- ZR foie
- ZR 3 cerveaux

- ZR cervelet, hypophyse, épiphyse
- ZR neuro-végétatif (para et ortho-sympathique)
- système urinaire avec ZR des surrénales
- points méridiens:
Etant donné que lors de la dernière séance, j’avais constaté une mauvaise circulation énergétique, j’ai donc voulu vérifier si il y avait une amélioration. Pour cela j’ai donc effectué en posé le 1RN. Mais également le 36E (point clé pour les troubles de l’Estomac) et le 6Rte (agitation mentale).

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:
La ZR du foie s’est effectivement révélée tendue en profondeur, ce qui nous confirme un dysfonctionnement de l’élément Bois et nous précise également que le problème est ancien, ancré. Le dysfonctionnement de l’élément Bois peut-être la zone causale, ceci sera abordé plus en profondeur dans le paragraphe 5.
J’ai constaté une bonne circulation énergétique (1RN).

4ème séance: 27 Juin 2019

Réactions et ressentis suite à la dernière séance:
De fortes diarrhées sont apparues au bout de 72 heures. Elles sont restées présentes toute la semaine et se sont arrêtées nettes. Ceci nous confirme les lois de Héring, « les voies de la guérison », notamment la troisième loi « Du haut vers le bas »: les douleurs à l’estomac

disparaissent pour laisser apparaître des diarrhées.
Une nette amélioration est apparue au niveau de la gestion du stress.

Orientations de la séance: - ZR estomac
- ZR foie
- ZR 3 cerveaux

- ZR cervelet, hypophyse, épiphyse
- ZR neuro-végétatif (para et ortho-sympathique) - système urinaire avec ZR des surrénales

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:
Pas de différence au niveau du tissu plantaire par rapport à la dernière séance.

5ème séance: 5 Juillet 2019

Réactions et ressentis suite à la dernière séance:
La fuite du stress s’est nettement ressentie: lorsque Françoise a un stress, elle arrive à le maitriser et arrive à ne plus être envahie.
La boule d’angoisse a totalement disparue, plus aucune douleur à l’estomac, encore quelques réveils nocturnes mais le rendormissement prend beaucoup moins de temps.

Orientations de la séance: - ZR estomac
- ZR foie
- ZR 3 cerveaux

- ZR cervelet, hypophyse, épiphyse
- ZR neuro-végétatif (para et ortho-sympathique)
- système urinaire avec ZR des surrénales
- points méridiens:
Etant donné le passé migraineux et la ZR du foie tendue, j’ai effectué en fin de séance en posé 2F et 3F mais également en glissé de l’un vers l’autre (2F - 3F).
1RN en posé en toute fin de séance.

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:
Les tissus plantaires ont vraiment retrouvé une bonne fluidité au bout des 5 séances.
La plante des pieds est beaucoup plus souple.
La ZR du diaphragme et du plexus solaire sont maintenant totalement souples et détendues.
La ZR du rein est totalement détendue et on sent une ZR souple et dispersée.
La ZR du foie est souple.
Tout au long de la séance il y a eu une forte transpiration au niveau de la plante des pieds et au niveau de la paume des mains (réactions d’élimination neurovégétatives).
Lors du système du diaphragme, il y a eu l’apparition d’une zone douloureuse au niveau de la ZR de l’épaule droite (tendinite invalidante à droite il y a de nombreuses années), je suis allée vérifier en fin de séance cette ZR: plus aucune zone tendue ni douloureuse.
Cette observation vient affirmer le dysfonctionnement de l’élément Bois (colère / migraines / latéralité / tendinite / épaule).

Françoise a retrouvé une quiétude et aborde de manière plus détendue des situations de stress.
Le stress chronique a disparu. Pour maintenir cet état d’équilibre, une séance de réflexologie plantaire est effectuée une fois par mois.

4. Le témoignage

« Au début du moi de Mai, j’ai été confrontée à des attaques virulentes de mes locataires vindicatifs et procéduriers. J’en ai été très affectée, prise d’angoisses et de peur face à ses gens potentiellement agressifs. Une énorme « boule d’angoisse » lourde et douloureuse s’est installée au niveau de mon estomac. De plus, j’ai présenté des brûlures qui remontaient dans l’oesophage. Plusieurs séances de réflexologie plantaire m’ont permis de me détacher de ces problèmes qui me minaient. Au cours des séances, je ressentais un relâchement bénéfique. Après quelques séances, la boule d’angoisse a disparu. Les brûlures se sont estompées mais réapparaissaient à chaque nouvelle attaque.

Une ou deux séances supplémentaires ont été nécessaires pour les faire disparaître.
Depuis quelques mois se sont installés des maux de tête presque quotidiennement. J’ai pensé qu’ils étaient liés à une hypertension. J’ai donc surveillé ma tension qui n’a pas montré de signes d’élévation. J’avais remarqué que curieusement la localisation de ces maux de tête était exactement identique à la localisation des migraines dont j’ai souffert pendant plus de trente ans. Aujourd’hui ces maux de tête ont complètement disparu. »

5. Etude du cas clinique d’un point de vue énergétique

Les maux de tête localisés qui sont revenus nous confirme une nouvelle fois les lois de Héring, « les voies de la guérison », notamment la deuxième loi « du plus récent au plus ancien ». La guérison progresse, des symptômes apparaissent et disparaissent à l’inverse de leur ordre d’apparition chronologique initiale. C’est un retour à la source du problème.

Les derniers commentaires de Françoise nous prouve qu’avec des séances de réflexologie plantaire nous pouvons remonter jusqu’à la zone causale, ici c’est un dysfonctionnement de l’élément Bois.
La ZR du Foie s’est révélée perturbée: tendue et douloureuse en profondeur. La cause est ancienne, profonde.

Des émotions ont été accumulées. La colère n’a pas été exprimée. Le Bois s’est noué. Plusieurs éléments nous confirme ce dysfonctionnement:
✓ migraines
✓ tendinite

✓ épaule
✓ latéralité : sciatique, hanche droite
✓ latéralité de la migraine: tempe droite et autour de l’oeil droit
Le Bois gouverne le flux du QI, si celui-ci se bloque cela engendre une montée du QI donc des migraines.
Les problèmes de latéralité sont eux aussi la conséquence d’une mauvaise circulation du QI.

La réflexologie traite la cause profonde.
Elle remonte les chaînes des mécanismes de décompensation et les traite successivement.

Le Bois s’est épuisé et a engendré un dysfonctionnement de l’élément Eau. (« le fils a épuisé la mère »).

Au cours de l’anamnèse, l’élément EAU apparaît comme étant un élément en dysfonctionnement, conforté par les 5 séances. Le Rein et la Vessie sont les deux organes liés à cet élément. Le Rein représentant l’énergie innée et l’énergie acquise. Il est le siège de l’énergie vitale de la personne.

Voici de manière chronologique l’apparition des maux sur la personne traitée en réflexologie plantaire:

Un stress et une tension étaient présents en permanence au sein du travail.

D’Octobre à Décembre:
Ce stress a largement augmenté par rapport à une prise de décision importante.
Apparition des premières douleurs chroniques, articulaires (hanche), sciatique et lombalgies,

qui ont duré tout l’hiver.

Janvier: Grippe avec forte fièvre puis douleurs importantes à l’oreille.

De Février à Juin: Immense fatigue conduisant à un épuisement physique et psychologique.

Juin: Prise en charge médicale en médecine interne, diagnostic: épuisement professionnel avec insuffisance rénale modérée.

Lorsqu’un stress s’installe et devient chronique celui-ci aboutit à un épuisement physique et psychologique, c’est un vide du Rein.
Les aspects du QI aussi bien Yin que Yang ont été complètement affaiblis.

6. La complémentarité entre réflexologie plantaire et ostéopathie

Avant la prise en charge en réflexologie plantaire, Françoise avait consulté un ostéopathe.
A l’examen clinique, Françoise, présentait une dysfonction physiologique en L3/L4 et en L4/L5, une hypertonie de l’ilio-psoas droit et une fosse lombaire droite dense.
Au test de ptose rénale, l’organe présentait une ptose au stade 1. Suite au traitement ostéopathique, Françoise, ne ressentait plus d’irradiation dans le trajet crural.
Les lombaires avaient retrouvé une certaine mobilité. La ptose rénale était moins marquée mais la densité de la fosse lombaire était toujours présente.
Le suivi en réflexologie a permi une relance du système neuro-végétatif et énergétique du rein via les zones réflexes.
Une séance d’ostéopathie récente a confirmé la bonne mobilité mécanique articulaire.

D’autres séances ont pu confirmer cette complémentarité.

Cas clinique N° 1:

Mme X, vient consulter en ostéopathie pour des coxalgies bi-latérales non mécaniques. A l’examen clinique, des oedèmes des membres inférieurs sont visibles et aux tests ostéopathiques une congestion du petit bassin en ressort avec une vessie hypomobile.

L’ostéopathe a travaillé sur:
✓ le système viscéral (vessie, utérus)
✓ les lombaires hautes (ligaments lombo-ovariens)
✓ le sacrum (ligaments utero-sacrés)
✓ le plancher pelvien
Ce qui a permis de décongestionner le petit bassin favorisant un bon retour veineux.
Une séance de réflexologie plantaire a été effectuée suite à la séance d’ostéopathie. Elle a été axée sur des :
✓ mouvements de détente
✓ système diaphragme/plexus solaire
✓ système colonne vertébrale
✓ système ostéo-musculaire du bas
✓ système lymphatique
✓ système urinaire
72 heures après les 2 séances (ostéopathie et réflexologie), Mme X, ne présentait plus aucune douleur de hanche avec une nette diminution des œdèmes des membres inférieurs accompagnée d’une sensation de légèreté au niveau des jambes.

Une séance de réflexologie plantaire faisant suite à une séance d’ostéopathie améliore l’état général du patient ainsi que son motif de consultation.
De plus, l’ostéopathe qui a revu Mme X, lors d’une seconde consultation, m’a fait part d’une nette amélioration et d’une séance plus fluide. Il a pu effectué un travail beaucoup plus facial (membranes tissulaires faisant le lien entre les différentes parties du corps).

Cas clinique N°2:

Melle Y, vient consulter régulièrement un ostéopathe pour des dorsalgies médianes. L’ostéopathe travaille différents niveaux :
✓ le diaphragme
✓ le plexus solaire

✓ le système viscéral (foie, estomac)
permettant ainsi une action au niveau de la colonne vertébrale et assurant une libération mécanique des zones en dysfonction.
Melle Y, souffre de nouveau de médio-dorsalgies. Une séance de réflexologie plantaire lui a été proposée avant sa prochaine séance d’ostéopathie.
La séance de réflexologie plantaire a été axée sur des :
✓ mouvements de détente
✓ système diaphragme/plexus solaire
✓ système colonne vertébrale
✓ système ostéo-musculaire du bas
✓ système digestif
✓ système urinaire
Une grosse douleur dorsale a été ressentie le soir même de la séance. Dans les jours qui ont suivi la douleur s’est espacée puis s’est estompée.
Melle Y a tenu quand même a gardé sa séance d’ostéopathie programmée. L’ostéopathe n’a fait qu’un travail mécanique sur les dorsales qui étaient en dysfonctionnement, c’est-à-dire qui avaient perdu de leur mobilité. Les douleurs à la palpation et aux tests n’étaient plus présentes comme lors de la précédente consultation. Il a effectué une correction dorsale dans un contexte de prévention. Plus aucune douleur n’a été ressentie par Melle Y.

Ce que nous pouvons noter c’est que la réflexologie plantaire a nettement diminué la douleur des zones dorsales dysfonctionnelles. L’ostéopathe a pu palper et mobiliser lors de ses tests ostéopathiques les vertèbres dorsales sans aucune douleur qui avaient pu être décrites au préalable par Melle Y.

La séance de réflexologie plantaire a permi en amont de détendre le diaphragme, relancer la circulation sanguine, nerveuse et lymphatique, et une équilibration du système neuro-végétatif pour le bon fonctionnement du système viscéral.

Institut Terres des Phénix

Pour nous contacter :


CAMPUS DES ALPES MARITIMES
111, Chemin du Val Fleuri
06 800 CAGNES SUR MER

Véronique LORENZONI

TEL : 06 15 64 51 50


CAMPUS DU VAR
138, rue du Stade
83140 SIX FOURS LES PLAGES

Eloïse MERCIER

TEL : 06 66 26 48 84

  • Default
  • Title
  • Date
  • Random

Pour nous contacter :


CAMPUS DES ALPES MARITIMES
111, Chemin du Val Fleuri
06 800 CAGNES SUR MER

Véronique LORENZONI

TEL : 06 15 64 51 50


CAMPUS DU VAR
138, rue du Stade
83140 SIX FOURS LES PLAGES

Eloïse MERCIER

TEL : 06 66 26 48 84

institut formation reflexologie plantaire coul

Abonnement à nos actualités.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire