La réflexologie plantaire et le Burn out

Article présentée par Emmanuelle Nari praticienne en Réflexologie Zu Dan 2019

Index :

1. Qu’est ce que le burn out?
2. Qu’est ce que peut apporter la réflexologie plantaire?
3. Le cas clinique
4. Le témoignage
5. L’étude du cas clinique d’un point de vue énergétique
6. La complémentarité entre réflexologie plantaire et ostéopathie

1. Qu’est-ce que le burn out?

Le burn out est depuis quelques années rentré dans un langage courant, il est considéré actuellement comme un TROUBLE D’ADAPTATION.
La définition du Larousse précise que c’est un état de fatigue intense et de grande détresse causée par le stress au travail.

Le stress au travail peut être lié à une pression intense ou au contraire à un ennui.
C’est un syndrome d’épuisement physique et psychologique, la personne a « brûlé » toutes ses réserves (« burn out » = « grillé ») ainsi que tout son potentiel d’énergie.
Le burn out est la conséquence d’un stress chronique.

- les symptômes psychologiques: (liste non exhaustive)

  • fatigue émotionnelle importante

  • irritabilité

  • colères spontanées

  • anxiété, inquiétude

  • perte de mémoire

  • gout de s’isoler

  • difficulté de concentration

- les symptômes physiques: (liste non exhaustive)

  • fatigue physique intense, persistante et permanente

  • douleurs musculaires et articulaires

  • migraines, maux de dos

  • problèmes digestifs, ulcère à l’estomac

  • insomnie

  • problèmes cutanés

  • infections plus fréquentes (rhume, sinusite, grippe etc...)
    En effet, trop de stress provoque une libération importantes d’hormones et de neuro- transmetteurs. Ces substances vont se fixer sur les cellules du système immunitaire rendant celui-ci fragile aux attaques extérieures, pouvant amener à des maladies auto-immunes si le stress devient totalement chronique.

    2. Qu’est ce que peut apporter la réflexologie plantaire?

    La réflexologie plantaire apporte

    • une détente et un apaisement nécessaire pour la reconstruction psychique de la personne

    • une action sur le système neuro-végétatif

    • une aide dans le domaine de la gestion du stress

    • une réduction dans la symptomatologie
      Elle permet aussi de retrouver un équilibre énergétique et ainsi retrouver de la vitalité.
      La réflexologie plantaire permet au corps de relancer tous ses mécanismes nécessaires à son homéostasie et procéder ainsi à son auto-guérison.

3. Le cas clinique

Françoise, 67 ans, souffrait depuis de nombreuses années de douleurs d’estomac décrites comme une sensation de boule et de pesanteur accompagnées de remontées acides. Ces symptômes étaient fortement accentués par des facteurs extérieurs provoquant chez elle: contrariété, anxiété et inquiétude. Lors de l’anamnèse, Françoise me confia qu’elle avait également de grosses douleurs articulaires (en particulier au niveau des hanches et plus particulièrement au niveau de la hanche droite), une sciatique permanente (côté droit) et une sensation d’épuisement mental et physique (elle se sent « vidée ») et on avait diagnostiqué chez elle, il y a quelques mois, une insuffisance rénale modérée.

Les attentes de cette personne, depuis quelques mois en retraite, sont un mieux être, une meilleure gestion de son stress (détente, relaxation) et retrouver de la vitalité.
5 séances auront été nécessaires pour remonter jusqu’à la zone causale et éradiquer la boule à l’estomac, les douleurs articulaires et retrouver un meilleur tonus.
Voici le déroulement des séances, espacées de 15 jours, toutes les séances ont débuté par des protocoles de détente, le système diaphragme/plexus solaire et le système colonne vertébrale.

1ère séance: 12 Mai 2019
Ajouté à son tableau clinique, Françoise se plaint également de douleurs au niveau des épaules

et des trapèzes dûes à un gros stress apparu en début de mois.

Lors des protocoles de détente, la zone réflexe (ZR) du diaphragme était fortement tendue, ce qui a confirmé l’état anxieux de la personne.
Lors de la pratique du système colonne vertébrale, je me suis aperçue que la ZR de l’estomac (en projection) était très tendue ce qui a confirmé également les indications données lors de l’anamnèse.

Orientations de la séance:
- système ostéo-musculaire du bas - système ostéo-musculaire du haut - ZR estomac
- système urinaire

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:
La ZR du plexus solaire était très indurée (face dorsale et face ventrale).
La ZR du diaphragme: les tissus avaient tendance « à rouler » lors de la reptation. La ZR de l’estomac était perturbée (tendue, dure) et douloureuse.
La ZR du rein très tendue, présence d’une petite boule.

2ème séance: 26 Mai 2019

RAS au niveau des réactions ressenties par Françoise pendant les 72 heures suivant la 1ère séance.
Etant donné qu’aucune réaction n’a été perçue, j’ai continué à orienter ma 2ème séance sur les mêmes protocoles que lors de la 1ère séance.

Orientations de la séance:
- système ostéo-musculaire du bas - système ostéo-musculaire du haut - ZR estomac
- système urinaire

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:

La ZR du diaphragme était beaucoup plus souple.
La ZR de l’estomac encore très sensible et tendue sur le pied gauche, la ZR sur le pied droit ayant retrouvée une certaine fluidité.

Etant donné que Françoise avait employé le terme d’épuisement mental et physique lors de l’anamnèse, j’ai effectué en posé, en fin de séance, les points de méridien du Rein 3RN et 1RN. Lors du posé sur le 1RN de fortes crampes et des sensations d’enkylosement au niveau de la jambe droite ont été ressentis. Ce qui a confirmé une mauvaise circulation d’énergie au niveau du Rein confortant tous les symptômes liés aux dysfonctionnements de cette organe d’un point de vue énergétique, ceci sera abordé plus en profondeur dans le paragraphe 5.

3ème séance: 14 Juin 2019

Réactions et ressentis suite à la dernière séance:
La boule à l’estomac et les brûlures ont totalement disparues.
Une détente et un apaisement sont ressentis.
Une apparition de boutons au niveau des scoms a été observée. En effet, au niveau des scoms, il y a le passage du méridien de l’Estomac, l’apparition de ces boutons sur ce trajet nous confirme la réaction d’élimination du corps avec l’évacuation des toxines.
Ceci peut également nous faire penser aux lois de Héring, « les voies de la guérison », notamment la première loi :« De l’intérieur vers l’extérieur ». La guérison progresse de la partie la plus profonde de l’organisme aux parties externes telles que la peau.
Françoise me fait part d’une grosse colère apparue dans la semaine, je lui pose certaines questions sur la cause de cette colère et au cours de notre discussion elle me dévoile un lourd passé migraineux.
Première conclusion: dysfonctionnement de l’élément Bois (colère / migraines / latéralité), à vérifier et à confirmer lors du passage sur la ZR du foie (organe Yin de l’élément Bois).

Orientations de la séance: - ZR estomac
- ZR foie
- ZR 3 cerveaux

- ZR cervelet, hypophyse, épiphyse
- ZR neuro-végétatif (para et ortho-sympathique)
- système urinaire avec ZR des surrénales
- points méridiens:
Etant donné que lors de la dernière séance, j’avais constaté une mauvaise circulation énergétique, j’ai donc voulu vérifier si il y avait une amélioration. Pour cela j’ai donc effectué en posé le 1RN. Mais également le 36E (point clé pour les troubles de l’Estomac) et le 6Rte (agitation mentale).

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:
La ZR du foie s’est effectivement révélée tendue en profondeur, ce qui nous confirme un dysfonctionnement de l’élément Bois et nous précise également que le problème est ancien, ancré. Le dysfonctionnement de l’élément Bois peut-être la zone causale, ceci sera abordé plus en profondeur dans le paragraphe 5.
J’ai constaté une bonne circulation énergétique (1RN).

4ème séance: 27 Juin 2019

Réactions et ressentis suite à la dernière séance:
De fortes diarrhées sont apparues au bout de 72 heures. Elles sont restées présentes toute la semaine et se sont arrêtées nettes. Ceci nous confirme les lois de Héring, « les voies de la guérison », notamment la troisième loi « Du haut vers le bas »: les douleurs à l’estomac

disparaissent pour laisser apparaître des diarrhées.
Une nette amélioration est apparue au niveau de la gestion du stress.

Orientations de la séance: - ZR estomac
- ZR foie
- ZR 3 cerveaux

- ZR cervelet, hypophyse, épiphyse
- ZR neuro-végétatif (para et ortho-sympathique) - système urinaire avec ZR des surrénales

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:
Pas de différence au niveau du tissu plantaire par rapport à la dernière séance.

5ème séance: 5 Juillet 2019

Réactions et ressentis suite à la dernière séance:
La fuite du stress s’est nettement ressentie: lorsque Françoise a un stress, elle arrive à le maitriser et arrive à ne plus être envahie.
La boule d’angoisse a totalement disparue, plus aucune douleur à l’estomac, encore quelques réveils nocturnes mais le rendormissement prend beaucoup moins de temps.

Orientations de la séance: - ZR estomac
- ZR foie
- ZR 3 cerveaux

- ZR cervelet, hypophyse, épiphyse
- ZR neuro-végétatif (para et ortho-sympathique)
- système urinaire avec ZR des surrénales
- points méridiens:
Etant donné le passé migraineux et la ZR du foie tendue, j’ai effectué en fin de séance en posé 2F et 3F mais également en glissé de l’un vers l’autre (2F - 3F).
1RN en posé en toute fin de séance.

Ressentis palpatoires des ZR et des tissus:
Les tissus plantaires ont vraiment retrouvé une bonne fluidité au bout des 5 séances.
La plante des pieds est beaucoup plus souple.
La ZR du diaphragme et du plexus solaire sont maintenant totalement souples et détendues.
La ZR du rein est totalement détendue et on sent une ZR souple et dispersée.
La ZR du foie est souple.
Tout au long de la séance il y a eu une forte transpiration au niveau de la plante des pieds et au niveau de la paume des mains (réactions d’élimination neurovégétatives).
Lors du système du diaphragme, il y a eu l’apparition d’une zone douloureuse au niveau de la ZR de l’épaule droite (tendinite invalidante à droite il y a de nombreuses années), je suis allée vérifier en fin de séance cette ZR: plus aucune zone tendue ni douloureuse.
Cette observation vient affirmer le dysfonctionnement de l’élément Bois (colère / migraines / latéralité / tendinite / épaule).

Françoise a retrouvé une quiétude et aborde de manière plus détendue des situations de stress.
Le stress chronique a disparu. Pour maintenir cet état d’équilibre, une séance de réflexologie plantaire est effectuée une fois par mois.

4. Le témoignage

« Au début du moi de Mai, j’ai été confrontée à des attaques virulentes de mes locataires vindicatifs et procéduriers. J’en ai été très affectée, prise d’angoisses et de peur face à ses gens potentiellement agressifs. Une énorme « boule d’angoisse » lourde et douloureuse s’est installée au niveau de mon estomac. De plus, j’ai présenté des brûlures qui remontaient dans l’oesophage. Plusieurs séances de réflexologie plantaire m’ont permis de me détacher de ces problèmes qui me minaient. Au cours des séances, je ressentais un relâchement bénéfique. Après quelques séances, la boule d’angoisse a disparu. Les brûlures se sont estompées mais réapparaissaient à chaque nouvelle attaque.

Une ou deux séances supplémentaires ont été nécessaires pour les faire disparaître.
Depuis quelques mois se sont installés des maux de tête presque quotidiennement. J’ai pensé qu’ils étaient liés à une hypertension. J’ai donc surveillé ma tension qui n’a pas montré de signes d’élévation. J’avais remarqué que curieusement la localisation de ces maux de tête était exactement identique à la localisation des migraines dont j’ai souffert pendant plus de trente ans. Aujourd’hui ces maux de tête ont complètement disparu. »

5. Etude du cas clinique d’un point de vue énergétique

Les maux de tête localisés qui sont revenus nous confirme une nouvelle fois les lois de Héring, « les voies de la guérison », notamment la deuxième loi « du plus récent au plus ancien ». La guérison progresse, des symptômes apparaissent et disparaissent à l’inverse de leur ordre d’apparition chronologique initiale. C’est un retour à la source du problème.

Les derniers commentaires de Françoise nous prouve qu’avec des séances de réflexologie plantaire nous pouvons remonter jusqu’à la zone causale, ici c’est un dysfonctionnement de l’élément Bois.
La ZR du Foie s’est révélée perturbée: tendue et douloureuse en profondeur. La cause est ancienne, profonde.

Des émotions ont été accumulées. La colère n’a pas été exprimée. Le Bois s’est noué. Plusieurs éléments nous confirme ce dysfonctionnement:
✓ migraines
✓ tendinite

✓ épaule
✓ latéralité : sciatique, hanche droite
✓ latéralité de la migraine: tempe droite et autour de l’oeil droit
Le Bois gouverne le flux du QI, si celui-ci se bloque cela engendre une montée du QI donc des migraines.
Les problèmes de latéralité sont eux aussi la conséquence d’une mauvaise circulation du QI.

La réflexologie traite la cause profonde.
Elle remonte les chaînes des mécanismes de décompensation et les traite successivement.

Le Bois s’est épuisé et a engendré un dysfonctionnement de l’élément Eau. (« le fils a épuisé la mère »).

Au cours de l’anamnèse, l’élément EAU apparaît comme étant un élément en dysfonctionnement, conforté par les 5 séances. Le Rein et la Vessie sont les deux organes liés à cet élément. Le Rein représentant l’énergie innée et l’énergie acquise. Il est le siège de l’énergie vitale de la personne.

Voici de manière chronologique l’apparition des maux sur la personne traitée en réflexologie plantaire:

Un stress et une tension étaient présents en permanence au sein du travail.

D’Octobre à Décembre:
Ce stress a largement augmenté par rapport à une prise de décision importante.
Apparition des premières douleurs chroniques, articulaires (hanche), sciatique et lombalgies,

qui ont duré tout l’hiver.

Janvier: Grippe avec forte fièvre puis douleurs importantes à l’oreille.

De Février à Juin: Immense fatigue conduisant à un épuisement physique et psychologique.

Juin: Prise en charge médicale en médecine interne, diagnostic: épuisement professionnel avec insuffisance rénale modérée.

Lorsqu’un stress s’installe et devient chronique celui-ci aboutit à un épuisement physique et psychologique, c’est un vide du Rein.
Les aspects du QI aussi bien Yin que Yang ont été complètement affaiblis.

6. La complémentarité entre réflexologie plantaire et ostéopathie

Avant la prise en charge en réflexologie plantaire, Françoise avait consulté un ostéopathe.
A l’examen clinique, Françoise, présentait une dysfonction physiologique en L3/L4 et en L4/L5, une hypertonie de l’ilio-psoas droit et une fosse lombaire droite dense.
Au test de ptose rénale, l’organe présentait une ptose au stade 1. Suite au traitement ostéopathique, Françoise, ne ressentait plus d’irradiation dans le trajet crural.
Les lombaires avaient retrouvé une certaine mobilité. La ptose rénale était moins marquée mais la densité de la fosse lombaire était toujours présente.
Le suivi en réflexologie a permi une relance du système neuro-végétatif et énergétique du rein via les zones réflexes.
Une séance d’ostéopathie récente a confirmé la bonne mobilité mécanique articulaire.

D’autres séances ont pu confirmer cette complémentarité.

Cas clinique N° 1:

Mme X, vient consulter en ostéopathie pour des coxalgies bi-latérales non mécaniques. A l’examen clinique, des oedèmes des membres inférieurs sont visibles et aux tests ostéopathiques une congestion du petit bassin en ressort avec une vessie hypomobile.

L’ostéopathe a travaillé sur:
✓ le système viscéral (vessie, utérus)
✓ les lombaires hautes (ligaments lombo-ovariens)
✓ le sacrum (ligaments utero-sacrés)
✓ le plancher pelvien
Ce qui a permis de décongestionner le petit bassin favorisant un bon retour veineux.
Une séance de réflexologie plantaire a été effectuée suite à la séance d’ostéopathie. Elle a été axée sur des :
✓ mouvements de détente
✓ système diaphragme/plexus solaire
✓ système colonne vertébrale
✓ système ostéo-musculaire du bas
✓ système lymphatique
✓ système urinaire
72 heures après les 2 séances (ostéopathie et réflexologie), Mme X, ne présentait plus aucune douleur de hanche avec une nette diminution des œdèmes des membres inférieurs accompagnée d’une sensation de légèreté au niveau des jambes.

Une séance de réflexologie plantaire faisant suite à une séance d’ostéopathie améliore l’état général du patient ainsi que son motif de consultation.
De plus, l’ostéopathe qui a revu Mme X, lors d’une seconde consultation, m’a fait part d’une nette amélioration et d’une séance plus fluide. Il a pu effectué un travail beaucoup plus facial (membranes tissulaires faisant le lien entre les différentes parties du corps).

Cas clinique N°2:

Melle Y, vient consulter régulièrement un ostéopathe pour des dorsalgies médianes. L’ostéopathe travaille différents niveaux :
✓ le diaphragme
✓ le plexus solaire

✓ le système viscéral (foie, estomac)
permettant ainsi une action au niveau de la colonne vertébrale et assurant une libération mécanique des zones en dysfonction.
Melle Y, souffre de nouveau de médio-dorsalgies. Une séance de réflexologie plantaire lui a été proposée avant sa prochaine séance d’ostéopathie.
La séance de réflexologie plantaire a été axée sur des :
✓ mouvements de détente
✓ système diaphragme/plexus solaire
✓ système colonne vertébrale
✓ système ostéo-musculaire du bas
✓ système digestif
✓ système urinaire
Une grosse douleur dorsale a été ressentie le soir même de la séance. Dans les jours qui ont suivi la douleur s’est espacée puis s’est estompée.
Melle Y a tenu quand même a gardé sa séance d’ostéopathie programmée. L’ostéopathe n’a fait qu’un travail mécanique sur les dorsales qui étaient en dysfonctionnement, c’est-à-dire qui avaient perdu de leur mobilité. Les douleurs à la palpation et aux tests n’étaient plus présentes comme lors de la précédente consultation. Il a effectué une correction dorsale dans un contexte de prévention. Plus aucune douleur n’a été ressentie par Melle Y.

Ce que nous pouvons noter c’est que la réflexologie plantaire a nettement diminué la douleur des zones dorsales dysfonctionnelles. L’ostéopathe a pu palper et mobiliser lors de ses tests ostéopathiques les vertèbres dorsales sans aucune douleur qui avaient pu être décrites au préalable par Melle Y.

La séance de réflexologie plantaire a permi en amont de détendre le diaphragme, relancer la circulation sanguine, nerveuse et lymphatique, et une équilibration du système neuro-végétatif pour le bon fonctionnement du système viscéral.

« PRATIQUE DE LA REFLEXOLOGIE ZU DAN »

ARTICLE PRESENTE LE 15/09/2019 par Eléonore D.

« L’ECZEMA SEC DE LISA LAINE »

Pied min

Lisa LAINE est une collègue et amie de ma fille cadette. Je fais sa connaissance le 24/04/2019 à l’occasion de notre première séance de réflexologie.

Lisa LAINE est âgée de 27 ans. Elle se caractérise par une allure dynamique et positive. Elle est souriante et enjouée. Elle exerce le métier d’éducatrice spécialisée dans un foyer de jeunes adolescentes en attente de placement dans une famille d’accueil.

Elle vit en couple avec des hauts et des bas. Un couple dans lequel elle investit beaucoup mais au sujet duquel elle se pose des questions.

Elle pratique le yoga et fait du sport régulièrement. Elle suit des séances de sophrologie, épisodiquement.

Elle souffre d’un eczéma sec qui se manifeste régulièrement lorsqu’elle est contrariée et très stressée et ce depuis l’âge de 13 ans.

Elle souhaite soulager sinon se débarrasser de son problème de peau et de stress. Elle tente la réflexologie plantaire comme un énième recours.

Malgré l’aspect chronique de la problématique, j’ouvre le « dossier d’enquête » dans l’intention de cheminer vers le soulagement sinon d’atteindre le point causal de son excéma. Elle s’engage donc à faire équipe avec moi.

Je vous présente, ici, mon vécu à l’occasion des 5 premières séances.

 

L’ECZEMA SEC 

L’eczèma sec se caractérise par des plaques rouges plus ou moins larges, accompagnées de vésicules, qui se manifestent sur une ou plusieurs parties du corps, simultanément ou pas. La peau est alors très sèche pouvant aller jusqu’à la desquamation. Les démangeaisons et prurits qui l‘accompagnent sont très gênants voire handicapants, détériorant la qualité de vie. La fréquence de ses apparitions  et la force de ses manifestations peuvent provoquer des syndromes anxieux voire dépressifs chez la personne qui en souffre. 

Il peut être d’origine diverses : allergique, génétique, dû à une immunité déficiente ou encore le stress.

SEANCE 1 : le 24/04/2019

ANAMNESE

L’ eczéma de Lisa LAINE : il apparait  sur la lèvre supérieure et à l’interne des 2 poignets.  Cela peut durer plusieurs jours,  perturbe beaucoup ses nuits et son moral. Lorsque les démangeaisons et irruptions sont trop perturbantes, elle applique une crème à base de cortisone malgré ses convictions concernant la médecine allopathique.

Sommeil : Ses nuits ne sont pas forcément réparatrices. Elle me dit ne pas toujours arriver  à lâcher prise en fin de service à cause des tensions inévitablement vécues sur son lieu de travail.  Ce qui provoque des insomnies, des difficultés d’endormissement. Le sommeil est très perturbé également lors des crises d’eczéma.

Digestion : Lisa me dit n’avoir pas de problème particulier.

 ORIENTATIONS DU TRAITEMENT REFLEXOLOGIQUE  

Partant du principe que la peau est un émonctoire, que la sienne est « chargée » périodiquement à certains endroits et que son corps semble avoir du mal à évacuer les effets du stress, l’orientation du traitement réflexologique sera axé sur :

  • la détente : les 3 parties du protocole.
  • Protocole Diaphragme et Plexus Solaire
  • Exploration des zones autour de la CV
  • Manipulation des Zones Organes d’élimination (Poumons, Intestin grêle, Colon, Système rénal et urinaire) en mettant l’intention « émonctoires, évacuations des toxines du stress accumulées et de la séance ».

Constats à la palpation :

  • Lors de l’exploration zone CV la zone ESTOMAC se révèle creuse, très molle, vide.

Actions : Chenilles dynamisantes sur zone ESTOMAC afin de redonner de la vitalité à sa fonction digestive.

OBSERVATIONS :

  • Lisa a des vertiges en fin de séance.
  • 24h après : La réactivation de la Zone ESTOMAC a provoqué des douleurs de type crampes accompagnées de nausées importantes dans la nuit suivante. Grâce à des respirations et la visualisation de son estomac fonctionnant correctement, elle a pu dépasser l’anxiété provoquée et se rendormir.
  • 48h après : Lisa dort mieux. Les douleurs d’estomac sont atténuées.
  • 72h après : Les douleurs d’estomac ont disparues.

SEANCE 2 : le 02/05/2019

POINT INTER SEANCE :

Suite à la séance, Lisa m’informe que son sommeil s’est  considérablement amélioré. A sa grande surprise les crises d’eczéma sont espacées.

ORIENTATIONS DU TRAITEMENT REFLEXOLOGIQUE 

Je  continue à  explorer le terrain et à chercher des manifestations qui pourraient m’orienter vers plus de précisions dans la prise en compte de la gestion du stress et de cet eczéma. Je reste axée sur le principe « élimination ».

  • Protocole relaxant +++
  • Diaphragme et Plexus solaire
  • CV et exploration des zones environnantes
  • Système digestif en totalité dans l’intention de confirmer sa dynamique « digestion-assimilation /émonctoire-élimination »
  • Système rénal et urinaire +++

Constats à la palpation :

  • La zone CARDIA est très douloureuse, selon Lisa comme une piqure de guêpe. Je ferai le lien plus tard avec le point spécial « Amygdales 2 ».
  • Douleurs Zone POUMONS entre le 2ème et le 3ème orteil.

OBSERVATIONS :

  • Lisa se plaint de frilosité en fin de séance.
  • 24h après : Plus de douleurs estomac mais des ballonnements et beaucoup de gaz. Lisa me dit avoir très faim comme impossible à rassasier. Elle ressent une extrême fatigue accompagnée d’une sensation d’apaisement très agréable.
  • 48h après : irruption légère d’excéma au pli du coude gauche.
  • 72h après : poussée d’eczéma autour de la bouche.

SEANCE 3 : le 23/05/2019

POINT INTER SEANCE :

L’excéma sec autour de la bouche réapparait 15 jours environ après la séance 2 mais ne se manifeste plus à l’interne des poignets.

Les nouvelles connaissances acquises en formation  vont me permettre d’enrichir ma réflexion concernant les liens possibles entre les 5 éléments en Médecine Chinoise mais également appliquer d’autres  techniques de manipulations.

  • Zones Réflexes, Points chevilles, Points spéciaux, Points méridiens.

Donc, 2  éléments sont concernés dans le cas de Lisa :

  • PEAU / ECZEMA : élément METAL (Poumon/Colon)
  • ESTOMAC/ BOUCHE LEVRES : élément TERRE (Rate/Estomac)

ORIENTATIONS DU TRAITEMENT REFLEXOLOGIQUE 

  • Protocole relaxant mise en condition des tissus.
  • Diaphragme, Plexus solaire, CV (vérification évolution Estomac)
  • Zone Réflexes : Poumons, Côlon, Reins, Foie, VB (intention : activation émonctoires)
  • Point spéciaux : Amygdales 2, Bouche, Poumons, Côlon.
  • Points méridiens : 1RN
  • Système rénal et urinaire.

Constats à la palpation :

  • 1 point dur au « point spécial » Poumons du pied gauche : Elément METAL confirmé.
  • Zone Estomac plus dense, plus « active ».
  • Elle n’a pas ressenti de fortes sensations et s’endort en fin de séance.

OBSERVATIONS :

  • 24h après : Lisa me dit avoir mal dormi (« trop plein d’énergie»). Elle se gratte sur tout le corps et des plaques d’excéma sont sorties sur les 2 bras.
  • 48 h après : Elle n’a pas mal au ventre comme la 1ère fois et elle se sent pleine d’émotions positives. L’eczéma des 2 bras a disparu mais des démangeaisons sans manifestations externes restent localisées sur les bras.

SEANCE 4 : le 18/06/2019

POINT INTER SEANCE :

1 seule crise d’eczéma très pénible sur la lèvre supérieure a nécessité l’application d’une crème à base de cortisone. Plusieurs aphtes localisés dans la bouche se manifestent. Il n’y a pas eu d’insomnies et le sommeil est réparateur.

Lisa m’informe avoir quelquefois des hémorroïdes avec parfois du sang dans les selles : élément TERRE confirmé.

ORIENTATIONS DU TRAITEMENT REFLEXOLOGIQUE

Des liens sont à présent confirmés entre les différents éléments concernés. 

Je continue à aborder la séance par organes et zones réflexes hors protocole entier d’un système, ainsi qu’en travail énergétique. L’intention est de stimuler et d’impulser un équilibre global.

  • Protocole relaxant
  • Zones Reflexes en reptation et appui :

               Intention DETENTE et STIMULATION : Diaphragme, Plexus Solaire, CV

               Intention EMONCTOIRE : Poumons, FOIE, VB, Intestin Grêle, Côlon, Reins, Vessie.

  • Points Spéciaux : Bouche, Poumons, Estomac, Rate, Foie, Colon, IG, Rein, Vessie et appareil génital.
  • Points méridiens : 10 RTE (hémorroïdes hémorragiques).
  • Système rénal et urinaire.

Constats à la palpation:

  • Diaphragme Plexus solaire souple, RAS CV.
  • Zone Réflexes Organes Côlon, Rein, Vessie sont sensibles.
  • Lisa est plus sensible sur les Points spéciaux Bouche, Vessie et appareil génital (j’apprends qu’elle a un fibrome utérin qui gêne sa vessie).

OBSERVATIONS :

  • 24 h après : pas de poussée d’eczéma juste des démangeaisons autour de la bouche dans l’après-midi qui a suivi la séance et le lendemain matin.
  • 48 h après : zone sèche autour de la bouche.
  • 72 h après : 2 aphtes dans la bouche.

SEANCE 5 : le 18/07/2019 

(Séance initiale du 08/07 reportée suite à des contraintes professionnelles de Lisa)

POINT INTER SEANCE :

Son sommeil est réparateur. Elle se sent en paix, arrive à s’exprimer plus librement, à moins garder pour elle.

Zone très sèche sur la lèvre supérieure sans aucune irruption d’eczéma. Les hémorroïdes sont présentes sans saignement.

  ORIENTATIONS DU TRAITEMENT REFLEXOLOGIQUE

  • Diaphragme, Plexus Solaire, CV
  • Point cheville 1 + 2.
  • Point spéciaux : Amygdales 2, Poumons/Côlon (excéma), Estomac (aphtes), Rate, Foie, orteils (sang en général).
  • Points méridiens : 1 RTE, 10 RTE.
  • Système rénal et urinaire.
  • 1 RN

Constats à la palpation : 

  • Point spéciaux Poumons, ainsi que sur Zone Reflexe douloureuse.
  • Zone Vessie gonflée.
  • Point Cheville 1 sensible.
  • Au 10 RTE Lisa a ressenti une agréable sensation sur la peau (corps entier) : comme un voile doux. Sensation de bien-être.
  • Au 1 RN elle ressent une chaleur confortable qui semble sortir.
  • En fin de séance, elle produit beaucoup de salive au goût plutôt métallique.

 

OBSERVATIONS :

  • 24 h après : Lisa se réveille avec un goût très amer dans la bouche. Elle a un début de gros rhume (le nez très bouché, elle se mouche très souvent). Elle craint que cela « tombe » sur les bronches comme à chaque rhume. Elle n’a pas été malade comme ça depuis 2 ans.
  • 72 h après : Aphonie. Elle ne peut pas revenir faire une séance. Je lui indique quelques manipulations en auto traitement (coussinets, sinus, trachée et nez).
  • 8 jours après : elle a retrouvé sa voix. Et son rhume n’est pas « tombé" sur les bronches et ce sans traitement antibiotique.

 

CONCLUSION

La cause du problème de Lisa se situe dans l’élément TERRE  (ESTOMAC/estomac vide, RATE/hémorroïdes) en faiblesse  impactant  l’élément METAL (PEAU/Eczéma, MUCUS NASAL/rhume, POUMON/bronchite).

Le cas de Lisa m’a beaucoup interpelé par la nature  des manifestations mais également par  l’amélioration rapide de son eczéma. 

J’ai eu beaucoup de plaisir à l’accompagner et sa  satisfaction de constater la forte atténuation de son eczéma m’a encouragé à  persévérer.

J’ai vécu cette expérience comme une aventure avec ses tâtonnements mais également ses satisfactions. J’ai eu beaucoup de joie dans les liens que nous avons tissés au fil des séances.

Je remercie Lisa pour sa confiance et sa disponibilité. Pour la description précise de ses ressentis. Pour nos partages aussi.

Elle a tenu absolument à témoigner de son vécu au cours de cette expérience.

« Je remercie du fond du cœur Eléonore. J’ai toujours cru en ce type de pratique mais sans jamais vraiment me lancer et je ne regrette pas du tout.

Depuis nos séances, magie, je n’ai plus d’eczéma alors que j’étais un vrai cas depuis plusieurs années et je ne m’attendais même plus à le voir disparaître mais si avec toutes ses bonnes énergies Eléonore y est arrivée !
J’ai aussi beaucoup moins d’angoisses et aussi beaucoup appris sur moi même et sur le fonctionnement de mes organes.

Je continuerai mes séances car j’ai compris que cette pratique doit être constante pour que notre corps en retienne les messages et continu à fonctionner correctement.
Encore merci pour tout ! »

 

1 : INTRODUCTION - PRESENTATION

  • Ayant déjà une sensibilité assez construite, je me suis intéressée à la peinture à l’huile, puis avec les années, je suis devenue « artiste peintre » tout en gardant la plus belle activité de mère au foyer.
  • La peinture m’a aidé à développer davantage mes sens à travers mes toiles, une vraie passion dont j’ai eu le plaisir de partager avec les autres au cours de mes expositions etc.
  • Depuis quelques années je me suis intéressée entre autres à la réflexologie plantaire à travers les livres dont j’ai eu le plaisir de feuilleter et de découvrir petit à petit ce qui allait devenir ma passion. Ces lectures, m’ont donné envie de connaitre le monde de la médecine traditionnelle Chinoise et de m’ouvrir encore plus aux personnes qui m’entourent.
  • Aujourd’hui j’ai choisi de faire connaissance concrètement avec la réflexologie plantaire selon la méthode « Zu Dan » en m’inscrivant à l’institut Chun qui m’a apporté un complément d’esprit et une force intérieure.

2 :  MA FORMATION

J’ai beaucoup appris pendant mes cours. J’ai pu développer mes sens au fur et à mesure des niveaux passés. Cela m’a permis aussi d’observer combien l’on peut apporter à autrui, le respect à travers la réflexologie, la façon de donner l’assurance, la confiance par rapport aux patients et praticien.

Notre enseignante nous a démontré qu’à travers un pied, on pouvait apporter aux patients un choix, ce choix pourrait être l’acceptation de se soigner tout naturellement à travers nos pieds, en prenant conscience de cette partie qui est très sollicitée dans notre vie quotidienne et que l’on peut bénéficier d’un soin sans médication ou presque. Cette méthode efficace n’est pas toujours comprise par tout le monde. Elle doit faire l’objet d’explication sur la possibilité de soigner efficacement

par exemple en débloquant les tensions que l’on peut rencontrer lors d’une maladie, stress, etc.

Véronique, notre formatrice nous a enseigné une méthode de réflexologie différente à celle que je pensais connaitre il y a quelques temps, celle-ci est très complète, c’est la méthode Zu Dan.
   Cette formation m’a permis d’acquérir une certaine ouverture d’esprit, de sentir les énergies différentes de notre corps et cela m’a apporté beaucoup de côtés positifs. J’en ressors nourrie et plus forte.

Parlons de la relaxation !

La relaxation est très importante au début d’une séance de réflexologie. Elle est utile si la personne a une crampe ou bien si elle est très tendue également pour une mise en confiance entre le patient et le praticien. Une séance doit toujours se terminer par une relaxation.
 Je joins à cette article 2 exemples de patients intéressants à qui j’ai effectué les soins.
 

1-    SEANCE DE BENJAMIN, 27 ans :

3 séances de mai/juin 2017 durée, 1h45 environ :
     J’ai d’abord effectué l’anamnèse de ce jeune homme, je lui ai posé quelques questions sur sa santé. Il s’est présenté avec une certaine pathologie : Douleurs lombaires / trouble du sommeil, j’ai vu une personne très fatiguée

   Ce patient m’a dit qu’il avait pris pendant 1 an des antidépresseurs. Il m’a paru énervé, yeux fatigués, très tendu, et manque d’énergie.
    Après avoir fini son anamnèse j’ai commencé la séance de réflexologie par une relaxation. J’ai rapidement ressenti au premier toucher dans la région du diaphragme, des tensions importantes, des pieds durs, froids.
Il me semblait nécessaire de débuter par le protocole global. Ce protocole lui a été bénéfique.
 J’ai par la suite fait le protocole de la colonne vertébrale (lombaire, sacrum etc.), les épaules, le diaphragme, cervicales, épiphyse, thyroïde, hypophyse, brachial, sinus, tête, nerf sciatique, thoracique puis les ganglions du cou, estomac, foie, vessie rein, intestin, intercostaux, le point insomnie et la relaxation.
                                             

Résultat après la 1ere séance « très positive. »

   Suite à cette première séance, Benjamin m’a contacté pour me donner son ressenti de sa séance. Il a retrouvé le sommeil, il s’est trouvé détendu, un gros appétit, son corps lui demande de récupérer le sommeil en retard (son sommeil était perturbé depuis déjà 2 ans)

-------------------------------------------------------------------------
1 semaine après :
Séance 2 :  1h45 environ :
    J’ai débuté par la relaxation puis le protocole global que j’ai effectué en insistant cette fois sur les parties douloureuses (colonne vertébrale, bassin, intercostaux, nerf facial, cou, foie, rein, lymphatique, vessie, diaphragme, hypophyse, épiphyse), relaxation.

Résultat :
Il a retrouvé son équilibre, l’appétit, dort bien, il a ressenti un bien-être.
-----------------------------------------------------------------------
10 jours après :    3ème séance de 1h45 environ
   J’ai passé un peu plus de temps sur la relaxation, puis j’ai travaillé l’épiphyse, la colonne vertébrale, foie, reins, vessie, hypophyse. J’ai insisté sur les émonctoires puis J’ai à la fin de la séance privilégié la relaxation.
    - Benjamin a tendance à avoir un terrain dépressif, j’ai travaillé le point cheville, 1,3 et 6. Puis les points spéciaux : Cœur, Foie, Rein.
   J’ai travaillé aussi le 1 rein, pour calmer l’esprit… puis le 6 rate insomnie. Le 36 E renforce le QI et le 40 E, calme l’esprit.
   En réflexologie, j’ai insisté à nouveau sur la colonne vertébrale, l’hypophyse, cervelet, point insomnie, vessie, foie, lymphatique, surrénale. J’ai aussi privilégié la détente (relaxation) ce dernier lui a fait beaucoup de bien.

Résultat : Se sent détendu, plus de douleurs lombaires, mange bien, n’est plus stressé.
Remarque à la fin des 3 séances : La température de ses pieds est devenue normale, le diaphragme détendu, le jeune homme me paraissait épanoui.

2-Séance de Mr Michel ,58 ans

 Avril/juin 2017.

1ere Séance en avril 2017, durée ,1h45 environ :
    J’ai commencé par son anamnèse et je lui ai posé des questions sur sa santé. J’ai vu chez ce monsieur des problèmes digestifs il avait un ventre assez dilaté. Ce monsieur a de l’hypertension et du cholestérol, Il a un traitement : Kardégic et Cadesartan contre sa tension, il a aussi une plaque d’athérome inférieur à 30 %, mais cette personne ne veut plus prendre les médicaments contre le Cholestérol soit la « simvastatine » à cause des effets secondaires. Il m’a annoncé aussi qu’il avait parfois des crises de sciatique.
Soin :  Après avoir terminé son anamnèse, j’ai commencé par la relaxation, j’ai effectué le protocole global afin de mieux cerner ses problèmes. J’ai rencontré des

 tensions au niveau du diaphragme que j’ai bien travaillé en effectuant le protocole du diaphragme.
Toujours en zones reflexes pour le cholestérol, constipation, estomac : j’ai insisté sur le foie, la vésicule biliaire, l’hypophyse, la thyroïde et parathyroïde, le surrénal, rate, estomac, rein, vessie :  j’ai insisté sur le côlon ascendant, transverse, descendant, le sigmoïde, intestin grêle et rectum. Vu la constipation importante de ce monsieur J’ai ajouté, le protocole Ostéo articulaire du bas. J’ai également travaillé la zone reflexe de l’abdomen, symphyse pubienne, hanche, les lombaires, bassins, pancréas, poumons, bien entendu les émonctoires qui sont toujours travaillés dans mes séances.

Pour les points spéciaux j’ai stimulé : le foie, Rate, Estomac.
__________________

 Point de cheville (constipation).  J’ai stimulé le point 2 et 6.

Pour les méridiens : j’ai complété avec les points : 37 E et 44 E pour la régulation des intestins et douleurs abdominales.
__________________
   Pour l’estomac (méridiens) : en vue d’un estomac assez gonflé. J’ai travaillé le 4 rate et 2 rein pour distension et douleur abdominale relié à la constipation. J’ai associé les douleurs abdominales avec la constipation. Ce symptôme m’a semblé héréditaire d’après ce patient.
_____________________
   En zone reflexe pour l’hypertension : j’ai travaillé le foie, vessie, reins, cervelet, cou, thyroïde, cœur.
 En point de cheville j’ai effectué le point 1 et 3, ainsi que le 3 rein et le 1 rein (en frottant pendant 3 minutes), j’ai noté : « tension héréditaire ».
  Conclusion de Michel.
   Vu que cette personne a une sciatique depuis des années, j’ai dès la première séance d’avril, travaillé sur la zone de la colonne vertébrale en zone reflexe et également la zone reflexe pour les intestins. Pour la 3 -ème séance en juin, cette personne m’a dit qu’elle n’avait plus eu de sciatique depuis notre premier rendez-vous. Le problème de sa constipation s’est nettement amélioré, mais il revient quelques fois. Je lui ai donc proposé de revenir pour traiter à nouveau la constipation. J’ajouterai les points spéciaux : GROS INTESTINS.
 
  La personne n’a plus eu de sciatique depuis la première séance, elle va mieux à la selle. Je n’ai pas eu de nouvelle sur sa tension vu qu’elle ne l’a pas encore vérifié.
Fin des séances à ce jour pour ces 2 personnes.
Conclusions sur mes 2 séances :
  J’ai obtenu des très bons résultats, pour Benjamin, plus d’insomnie, mange bien, a retrouvé son calme, n’a plus de douleurs lombaires il a trouvé une détente très bénéfique grâce à mes séances. Cette personne aimerait revenir.
Pour Michel, beaucoup moins de constipation, n’a plus de sciatique à ce jour, plus de douleurs lombaires, mais je n’ai pas eu de retour concernant sa tension vue qu’elle ne l’a pas reprise à ce jour.
J’ai eu des retours satisfaisants.

Conclusion

Mon expérience concernant ma formation à la réflexologie plantaire, m’apporte davantage de sérénité, d’ouverture envers les autres et une sensibilité plus développée. Cet apprentissage m’a donné plus de connaissances du corps, le fonctionnement plus approfondi de nos sens et j’ai pu constater que mes propres sens sont plus subtiles, plus ronds. Ceci me permettra d’aborder plus facilement les difficultés que je rencontrerai dans mes séances. J’ai eu beaucoup de plaisir à
transmettre ce que j’ai ressenti au cours de mes séances déjà réalisées. Elles m’ont beaucoup apportées.  J’ai eu de bonnes expériences et surtout de bons résultats.

Je remercie l’Institut Chun en particulier notre formatrice Véronique LORENZONI, de m’avoir apporté, appris, démontré que la vie est plus subtile et que l’on peut percevoir des choses que je n’ai peut-être pas perçu avant.
Cette formation m’a donné envie d’évoluer dans mon futur métier, j’ai envie aussi d’apprendre encore plus, de donner, de partager ma nouvelle passion et enfin d’apporter à mes patients la sérénité à travers mes soins.

 

Par Véronique Loubier-Aguillon
Praticienne en Réflexologie Zu Dan
Promotion 2017

280 chemin du Defoussat, La Colle-Sur-Loup (France)
Tél : 06.24.92.54.53

 

Introduction

Avant de découvrir la réflexologie et de m’en passionner, j’ai eu le grand plaisir d’enseigner la musique et plus précisément le piano à de jeunes élèves. Ces années d’enseignement m’ont permis de me mettre à l’écoute de mes élèves, discerner leur capacité ainsi que leurs difficultés afin d’en tirer un enseignement personnalisé.
Lors de mon premier niveau de réflexologie, dès mes premières chenilles et reptations du pouce pratiquées sous l’œil vigilant et protecteur de Véronique, j’ai compris que la musique entrait en symbiose avec la réflexologie. Les associations et points communs me mettaient en joie, j’avais trouvé une passerelle que je pouvais franchir d’un coté comme de l’autre.

A travers cette étude, je vais tenter de vous faire partager mes réflexions. La dernière partie s’orientera vers l’analyse d’un concerto écrit par Vivaldi, en rapport direct avec un des 5 éléments, base de la médecine traditionnelle chinoise.

La technique au service du patient

Le nom des notes est la base de la pratique de la musique. Rares sont les musiciens qui jouent à la perfection dans l’ignorance de celles-ci. En réflexologie, la connaissance et la localisation des zones réflexes sont indispensables à une bonne pratique réflexologique. Il en va de même pour les points spéciaux, points de méridiens et points de cheville en réflexologie orientale.

Chaque pièce musicale comporte un rythme et suit une cadence. Les figures de notes représentent des durées (noire, ronde, croche). Il est donc mathématiquement indispensable de respecter une régularité du tempo, en jouant un nombre identique de temps par mesure.

En réflexologie, une chenille effectuée doit être régulière soit dans la rapidité, ou dans la lenteur, selon le choix du praticien. Son appui ou ses chenilles pourront être superficielles et rapides pour amener un maximum de Yang, superficielles et lentes pour ajouter du Yin, lentes et profondes pour ramener un maximum de Yin et profondes et rapides pour ajouter du Yang. La qualité du tissu sera l’indicateur pour le réflexologue (notion de Yin et de Yang).

Le phrasé est une liaison des notes entre elles, comme si ces notes, jouées par un instrument, voulaient nous raconter une histoire, nous lire un poème de façon fluide : c’est ce que l’on appelle la liaison dans le jargon musical. En réflexologie, l’enchainement des chenilles ainsi que des mouvements dans le déroulement d’un protocole sont primordiaux afin de garder un contact avec le patient et ne pas rompre ce moment privilégié d’interconnexion entre les cellules du patient et celles du praticien. Une main retirée trop rapidement risque de déranger, d’inquiéter le patient et le faire sortir brusquement d’un moment de relaxation ou de travail en profondeur.

Les accords sont des notes qui, lorsqu’elles sont jouées ensemble, procurent une harmonie. Ces notes peuvent être jouées l’une après l’autre, ce sera l’arpège, ou bien jouées en même temps, c'est-à-dire plaquées.

En réflexologie, l’accord parfait pourra être atteint par le réflexologue. Lorsque celui-ci aborde une problématique ou fait face à un disfonctionnement d’un ou plusieurs systèmes, il choisira une approche harmonieuse, c'est-à-dire globale. Il pratiquera des chenilles sur des zones reflexes, puis viendra travailler des points spéciaux qui auraient un lien avec ces mêmes zones reflexes, des pressions ou des moxas sur des points de méridiens.
Dans sa démarche, il pourra également prodiguer des conseils diététiques, et d’hygiènes de vie. Il cherchera à rétablir l’homéostasie du corps.

En musique, une même note peut se retrouver à plusieurs endroits sur un clavier, ou une guitare, selon qu’elle sera aigüe ou grave. Il s’agit d’octaves. En réflexologie, cette notion d’octave pourrait avoir tout son sens lorsque nous abordons les zones réflexes vues par la réflexologie occidentale et la réflexologie orientale (tête au niveau du talon et tête au niveau de l’orteil). De plus, une même zone reflexe pourra être travaillée à différent niveau du pied ou sur la jambe.

L’interprétation d’une œuvre sera jugée de qualité si le jeu, la mise en place des pianissimo, piano, mezzo piano, mezzo forte, forte, et fortissimo, crescendo et decrescendo est émouvante. Ce sont, en finalité, les variations musicales qui apporteront du relief et de l’émotion au mélomane lors de l’écoute d’une œuvre.
En réflexologie, nous cherchons à atteindre cet objectif lorsque nous travaillons en conscience à partir d’un des 5 éléments.
Imaginons-nous en séance avec un patient. Notre objectif serait d’utiliser l’élément « Bois ». Nous pourrions choisir de faire des mouvements amples et caressants pour décrire le vent, et faire baisser le rythme cardiaque du patient. Par opposition, nous pourrions effectuer des accélérations dans notre gestuel pour exprimer la colère et par la même occasion, ramener à lui le patient qui s’est endormi.

Le reflexologue aura donc tout le loisir de suggérer, d’imposer sa vision personnelle, son interprétation, et sa compréhension de l’élément Bois ainsi que des 4 autres éléments. Dans les deux disciplines, on pourra donc parler d’improvisation : le réflexologue ainsi que le musicien, forts de connaissances et d’expériences solides, réaliseront des soins, non pas dissonants, mais au contraire, harmonieux et cohérents.
 
De plus, nous pourrions comparer la portée musicale avec le dessous du pied en réflexologie orientale. Ainsi, tous au long des 9 lignes horizontales qui traversent le pied de haut en bas, je place mes points spéciaux tels des notes de musique.
Les silences et les pauses en musique pourraient correspondre en réflexologie avec la posée des mains sur les chevilles en début et fin de séance.

Une même finalité : l’apaisement et le soin

Aujourd’hui, le monde scientifique a établi un rapport étroit entre l’action des modulations sonores et notre système métabolique. Ces modulations pourraient soigner toutes sortes de maux physiques et psychologiques. Ces notions sont décrites dans le Tao de la Voix (Chun-Tao-Cheng, 1999).

La musique apaise nos angoisses, favorise la concentration, stimule la mémoire, facilite l’apprentissage du langage ... « On sait depuis longtemps que la musique adoucit les mœurs » (Pigani).
En Floride, une demi-heure de musique classique par jour est obligatoire (Beethoven’s Babies Bill) loi 660. Elle vise à stimuler de façon harmonieuse le développement cérébral des enfants.
En France, l’action bénéfique de la musique n’est pas totalement inconnue. Dans les hôpitaux parisiens Trousseau et Necker, les salles de pré-anesthésie infantile deviennent de véritables salles de concert. Enfants, parents et personnel soignant peuvent y manipuler des instruments, découvrir des sons, improviser ou écouter des CD. Les résultats montrent que la musique joue un rôle positif sur la réussite des anesthésies et aide les enfants à mieux vivre le traumatisme de leur hospitalisation.

4 siècles avant JC, Platon écrivait déjà dans son livre « La République » : « la musique est un moyen plus puissant que tout autre parce que le rythme et l’harmonie ont leur siège dans l’âme. Elle enrichit cette dernière, lui confère la grâce et l’illumine. » (Platon, 1833).

En réalité, notre organisme est un véritable orchestre à lui seul : battements du cœur, rythme cérébral, respiration des poumons, vitesse de circulation du sang, vibration des cellules, et pulsation du système nerveux. Si les rythmes et les fréquences extérieurs sont trop rapides, ou trop agressifs, les interprètes de notre orchestre intérieur sont perturbés. Ils essaient alors de s’adapter en suivant le mouvement. En conséquence, le stress et la tension montent. A l’inverse, si la musique entre en correspondance avec nos rythmes biologiques, l’harmonie règne.

En partant de ce principe, le chercheur français Fabien Maman, de l’académie Tama-Do (la voie de l’âme en Japonais) à Londres, a fait sa propre synthèse de l’univers vibratoire (sons, couleurs, odeurs, mouvements) et a mis au point une technique très originale : pour soigner, il pose des diapasons (petites fourches qui servent à accorder les instruments) directement sur les points d’acupuncture. Les vibrations courent le long des muscles, nerfs, et os et ”raccordent “ notre corps et nos énergies.
Certaines fréquences musicales entrent en résonance avec celles de notre système nerveux et procurent une sensation d’apaisement, et de bien-être. Ce phénomène physique explique aussi l’effet calmant des musiques dites de relaxation.

Ces musiques s’harmonisent à la perfection avec une réflexologie plantaire dont l’un des buts est d’amener le patient à une relaxation profonde à certains moments du soin. Les différents types musicaux cités ci-après agissent de façons différentes sur le corps :

•    Le chant grégorien aide à la concentration et à la méditation, et va atténuer le stress.
•    Le jazz et le blues ont un impact plus tonifiant sur l’organisme.
•    Le rock relâche les tensions intérieures.
•    La techno perturbe très gravement, selon les spécialistes de la MTC, le Qi ancestral, c’est à dire l’énergie qui nous relie à nos vies antérieures et futures.
•    La musique Sacrée est propice à la relaxation, et à la réduction des douleurs.

C’est l’art de la musique thérapeutique. Il y a 5000 ans, le “Hong Fan”, traité chinois, expliquait le lien entre les notes et les viscères, et comment ces notes produisent des impressions profondes, changent les usages et transforment les mœurs. En occident, la musicothérapie s’intéresse à cette problématique.

Afin d’atteindre l’apaisement lors d’une séance de travail, Le réflexologue va chercher à  harmoniser les fonctions vitales, pour libérer le stress et les tensions nerveuses. Il soulagera les tensions du dos et autres douleurs. Par son action, il  améliorera la circulation sanguine, apportera détente et relaxation profonde, activera le système lymphatique. .Les toxines seront éliminées.

L’accueil du patient, son installation, et l’écoute bienveillante du réflexologue contribuent à poser les bases d’une séance de qualité qui sera bénéfique pour le patient.

La préparation physique et psychique du praticien, grâce à la pratique quotidienne du Qi Gong, permettra au praticien, tel un musicien avant de jouer une partition, de se recentrer sur ses énergies vitales, et trouver son équilibre.

L’été, concerto extrait des 4 saisons de Vivaldi

Vers 1720 vivait à Venise un prêtre-musicien, à la fois violoniste virtuose, compositeur et impresario, qu’on surnommait Il Prete Rosso, «Le Prêtre Roux», et que ses crises d'asthme empêchaient de dire la messe: c'était Antonio VIVALDI.
La musique du Prêtre Roux est véritablement vénitienne par sa fantaisie, son charme, son sens du rythme et des couleurs. Grand virtuose du violon, Vivaldi était très apprécié en Italie, comme violoniste.

Les Quatre Saisons sont l'œuvre la plus célèbre d'Antonio Vivaldi, unanimement appréciée. Pour le grand public, un concerto comme Le Printemps est facilement abordable par ses carrures franches, ses motifs mélodiques simples et chantants, et sa rythmique incisive. Enfin, par son caractère descriptif, cette musique fait volontiers appel à l'imagination.

Le concerto pour soliste et orchestre est une forme assez courante où un instrument unique s'oppose à l'orchestre dans une forme en 3 mouvements : Vif-Lent-Vif.
Les Quatre Saisons se composent de 4 concertos pour violon et orchestre, peignant chacun une saison et se divisant en trois mouvements: Allegro - Adagio (ou Largo) - Allegro (ou Presto). La forme des mouvements est toujours similaire : une alternance libre de refrains et de couplets pour les deux mouvements extrêmes, et une coupe binaire ou en un seul volet pour le mouvement central.
Un de ces quatre concertos est L'Eté (Vivaldi, 1723). Il s’agit d’un chef-d’œuvre de suggestion musicale, «impressionniste» avant l’heure. Vivaldi y décrit musicalement une scène que l’on imagine en été, L'homme et ses bêtes y souffrent de la chaleur; les oiseaux chantent pourtant. C'est en vain que le paysan cherche le sommeil, car le tonnerre se fait entendre dans le lointain et des insectes le harcèlent. Un orage terrible s'abat alors, détruisant les récoltes. Dans ce concerto, la musique se fait à chaque instant complice du texte, tout en dépassant les effets poétiques par la portée symphonique de l'écriture musicale. Ce concerto est vibrant de sensualité  d'hédonisme. Il nous inspire des vertiges et des glissements vers le plaisir de la virtuosité.
Vivaldi s’est inspiré soit de tableaux de maitres décrivant des paysages, soit de poèmes pour composer sa musique.
L'été

Pendant cette ardente saison, où flamboie le soleil
L'homme languit, ainsi que les troupeaux, et les pins sont brûlants.
Le coucou retrouve sa voix. Des le matin,
La tourterelle roucoule et le chardonneret chante.
Le Zéphyr souffle doucement, mais tout à coup,
Borée cherche querelle à son voisin;
Le berger déplore son destin,
Et craint le violent orage qui menace.
La peur des éclairs et du tonnerre
Prive de repos ses membres fatigués.
Et des essaims furieux de mouches et de moucherons le harcèlent.
Hélas! Ses craintes ne sont que trop fondées.
Le ciel tonne et fulmine, la grêle
Brise la tête des épis et abat les graines


Dans la théorie des 5 éléments ou des 5 mouvements, un des fondements de la médecine chinoise, nous retrouvons les 5 potentialités inhérentes à tout phénomène, 5 phases d’un cycle, 5 processus fondamentaux en mouvement et en connexion permanente. Les 5 éléments associés à une saison sont représentés par les 5 symboles suivants : Le Bois, le Feu, la Terre, le Métal, et l’eau.
Chaque élément correspond à une énergie particulière qui dynamise spécifiquement les organes et les fonctions métaboliques en correspondance. L’élément est, entre autres, nourri et dynamisé par les qualités de la saison (froid, chaleur, humidité).

L’idée de comparer l’été, traité en musique par Vivaldi, et l’été dans la théorie des 5 éléments m’est irrésistible.
L’élément feu est associé à l’été, et à la chaleur. Il représente le mouvement ascendant. Il est aussi associé à la croissance. Positionner au Sud, et à midi, il représente les forces vitales en action, la construction, la chaleur interne (force naturelle Yang) qui permet le fonctionnement organique et maintient la vie. Il est signe de joie, et d’amour.
L’eau viendra très vite détruire le feu par l’action de l’orage et de la pluie.
Le reflexologue pourra jouer sur les accélérations et crescendo pour faire des reptations rapides et superficielles ou profondes.

Conclusion

Enseigner la musique c’est transmettre sa passion, ses connaissances, son expérience, donner de soi pour faire naitre une étincelle dans les yeux de l’élève. C’est aimer transmettre.
En réflexologie, le but sera similaire. Il s’agit de mettre à disposition du patient l’ensemble de son savoir orchestré avec méthode et réflexion afin que le patient se sente en confiance dans un premier temps et qu’il soit soulagé de ses maux.

La musique et la réflexologie, sont deux disciplines en  interconnexion. Elles poursuivent le même but, montrer le chemin vers la guérison, accompagner vers le bien-être et l’épanouissement de l’être humain.

Pour terminer je ne manquerai pas de citer ces proverbes que j’aime beaucoup :

- Lorsque l’on touche les pieds, on touche l’âme : proverbe Chinois
-‘Là où se trouvent tes pieds commence le voyage’ (Tseu, 4e siecle avant JC (traduction française par Antoine Cathalau 2011))

 

 

Par Sylvie Lomenech
Praticienne en Réflexologie Plantaire
Promotion 2017
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Travaux cités

Chun-Tao-Cheng, S. (1999). Le Tao de la voix. Pocket.

Pigani, E. (s.d.). La musique et le bien-être expliqués par la science. Consulté le Juin 25, 2017, sur http://www.musique-bienetre.fr: http://www.musique-bienetre.fr/actualites/la-musique-et-le-bien-etre-explique-par-la-science/

Platon. (1833). La république.

Tseu, L. (4e siecle avant JC (traduction française par Antoine Cathalau 2011)). Tao Te King - Le livre de la voie et de la vertu. Suki Editions.

Vivaldi. (1723). L'été - extrait des quatres saisons. Récupéré sur Youtube: https://www.youtube.com/watch?v=3veVvpyrlsI

 

Traitement De L'insomnie (Et Problèmes De Mauvais Sommeil) En Réflexologie Plantaire


Du latin insomnia, (somniculus « état de celui qui dort »), l'insomnie touche aujourd'hui un nombre croissant de personnes.

Le nombre d’heures de sommeil par nuit d’un individu est très variable : de 4h à 12h selon l’âge et la physiologie d’une personne. A la naissance un bébé dort entre 16 h à 19 h par jour. Généralement plus on prend de la maturité moins on a besoin d’heures de sommeil, et en moyenne, un adulte dort de 7 à 9 h par nuit.
Un adolescent va souvent dormir tard le matin alors que sa grand -mère se lèvera à 5h ou 6h…

Généralement on parle d’insomnie quand la personne au réveil sent qu’elle n’est pas reposée, que durant la journée, elle ressent une profonde fatigue, et/ou se sent très irritable à la moindre contrariété.
L’insomnie est un problème rencontré par de nombreuses personnes dans le monde, elle peut être passagère ou occasionnelle, plus régulière jusqu’à quotidienne. Un tiers des adultes se plaignent d'insomnies passagères et 11 % ont une réelle insomnie. Ce trouble est plus fréquent chez la femme

Nous distinguons deux types d’insomnie

- L’insomnie passagère, occasionnée par un stress facilement indentifiable (au travail, dans la famille, problème de santé), ou par un évènement douloureux (divorce, séparation, conflits, décès). Elle peut durer jusqu’à plusieurs semaines.
- L’insomnie chronique : la difficulté à dormir se rencontre au moins 3 nuits par semaine, sur une période de 1 mois.

L'insomnie a de nombreuses causes :

- Les soucis, une agitation mentale importante.
- Un environnement trop lumineux ou bruyant.
- En lien avec un problème de santé (Apnée du sommeil, l’arthrite, insuffisance cardiaque, maladie pulmonaire, cancer, impatiences, dépression…

L’insomnie est un symptôme généralement difficile à traiter. Cependant nous pouvons obtenir de très bons résultats en réflexologie plantaire. J’ai parfois été surprise de résultats de mes séances en cabinet.

En règle générale, il est souhaitable de rencontrer un professionnel qualifié pour traiter l’insomnie. Cependant nous pouvons faire un travail préparatoire ou de maintien suite à une séance.  

Voici les zones à travailler (Cf. Carte)

• Travaillez sur  la pulpe du pouce en chenille, de bas en haut - zone réflexe du cerveau : 5 minutes. De même sur les pulpes des autres orteils, 1 minute sur chaque orteil.
• Appuyez de manière circulaire le centre de la pulpe du pouce - zone réflexe de l’hypophyse, (une douleur aigüe peut apparaitre : c’est que vous êtes sur la bonne zone) durant 2 minutes.
• Travaillez la Zone réflexe de l’épiphyse - sommet du gros orteil à l’intérieur : 2 minutes.
• Travaillez la zone réflexe du diaphragme en dessous des coussinets sur toute la largeur : 5 passages en aller-retour.
• Plexus solaire au milieu du diaphragme : travail circulaire durant 5 minutes.
• Point insomnie en pression circulaire au milieu de la ligne talon 5 minutes.


Ces manipulations peuvent se faire en auto-traitement tous les jours durant 15 minutes, de préférence le soir entre 19h et 21h.
On peut les compléter par un bain de pied avec de l’eau chaude dans laquelle on aura mis quelques gouttes d’huile essentielle de Lavande officinale.

Conseils :


Evitez de regarder un écran avant de vous coucher, préférez la lecture ou autres activités relaxantes.
Allez vous coucher avant 23h. Un environnement calme et sombre vous aidera à mieux dormir.

Pratiquer des respirations abdominales avant de vous coucher : 25 respirations (inspirer dans le vendre en poussant avec le diaphragme (gonfler le ventre), expirer profondément et lentement, en vous concentrant toujours sur le ventre.

 

Rédigé par Eloïse Mercier

Institut Terres des Phénix

Pour nous contacter :


CAMPUS DES ALPES MARITIMES
111, Chemin du Val Fleuri
06 800 CAGNES SUR MER

Véronique LORENZONI

TEL : 06 15 64 51 50


CAMPUS DU VAR
138, rue du Stade
83140 SIX FOURS LES PLAGES

Eloïse MERCIER

TEL : 06 66 26 48 84

  • Default
  • Title
  • Date
  • Random

Pour nous contacter :


CAMPUS DES ALPES MARITIMES
111, Chemin du Val Fleuri
06 800 CAGNES SUR MER

Véronique LORENZONI

TEL : 06 15 64 51 50


CAMPUS DU VAR
138, rue du Stade
83140 SIX FOURS LES PLAGES

Eloïse MERCIER

TEL : 06 66 26 48 84

institut formation reflexologie plantaire coul

Abonnement à nos actualités.

Veuillez activer le javascript sur cette page pour pouvoir valider le formulaire